En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Gaspillage
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Le droit de dire Non

droit-dire-non_vignette.jpg

Feu de compteur

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Lire la suite

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Fermer

 

Blog - Gaspillage


 71 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

Du vent d'éolienne  -  par   JulienConstant

Installer soi-même un éco-compteur ; c'est ce que conseille la marque Legrand. Pourquoi ? Toujours pour la même raison; Il faut trouver des trucs à vendre, il faut relancer la croissance qui, d'artifices politiques en stratégies de vente... se meurt.

Pour justifier cet achat, Legrand écrit : "La réglementation thermique 2012 impose dans les logements neufs la mesure et l’affichage des consommations : de chauffage, climatisation, eau chaude, sanitaire, prises de courant et les autres consommations comme les lumières par exemple. "
https://www.legrand.fr/mon-projet/je-realise/installer-un-ecocompteur-dans-votre-tableau-electrique

Pourtant, comme je l'explique à plusieurs reprises sur mon site, je n'ai encore réussi à rencontrer personne qui note, photographie ses index chaque mois. C'est pourtant le B-A, BA du contrôle de sa consommation. Et ça suffit d'ailleurs pour économiser.

Or Legrand, comme Enedis, comme les gouvernants, croient ou font semblant de croire que les gens vont contrôler un appareil qui fournit des informations détaillées, consommateur par consommateur ? Je suis convaincu que même dans ces sphères techniques et politiques personne ne contrôle rien. C'est que plus d'un siècle de publicité a profondément ancré la notion d'illimité dans les mentalités...

La fabrication et l'installation d'éoliennes, de panneaux photovoltaïques, de voitures et de vélomoteurs électriques nécessite d'énormes quantités de matières et d'énergie fossiles

Le développement durable, la croissance verte, l'économie circulaire, la transition énergétique accompagnent la consommation croissante d'énergie et de ressources fossiles, ainsi que la production monstrueuse de déchets qui s'ensuit, notamment loin de nous, dans les régions du monde d'où les gens sont maintenant obligés de fuir pour cette raison. Ils arrivent chez nous ; où pourraient-ils donc aller quand leur pays est dévasté par notre "croissance ?"

Le seul point intéressant réside dans "Installer soi-même". Certes les artisans familiaux (les "bricoleurs", dont je suis) savent faire les travaux d'électricité domestique. Mais je vois mal les usagers sans pratique du bricolage se lancer dans cette tâche. Cela dit, si Legrand suggère que j'installe moi-même cet appareil inutile, il suggère par la même occasion que je vire le compteur Linky qu'on m'a posé (pas chez moi t'inquiète…), pour le rendre au maire bien sûr, et que j'achète un CBE chez Legrand, Hager, à Casto ou Leroy-Merlin ou sur internet, et que je l'installe moi-même...?

https://www.actu-environnement.com/ae/pdt/legrand-ecocompteur-suivi-consommations-maison-rt2012-586.php4
Le compteur intelligent est une exigence de la RT 2012

L’article 23 de la RT 2012 impose à chaque habitation (collective ou individuelle) l’obligation de mesurer les consommations de chauffage, de climatisation, d’eau chaude sanitaire, des circuits de prises de courant et des autres consommations (ex : éclairage). L’objectif étant d’informer les occupants pour qu’ils puissent mieux comprendre et maîtriser leurs consommations.

Encore faut-il que les occupants utilisent ces outils ! La plupart des occupants ne regardent pas, ne relèvent pas leurs index, (ce qui suppose au moins une régularité mensuelle, un enregistrement (carnet, tableur...) et des calculs. Cette exigence de la RT2012 ne changera donc rien aux "mentalités" façonnées par des décennies de publicité, ni aux comportements.

Car pour économiser, il suffit... de ne pas gaspiller... Ce qui semble contradictoire avec les douches quotidiennes et d'une demi-heure, l'explosion de la vente des climatiseurs, la température élevée l'hiver dans beaucoup de logements (bien au-dessus des 19 °C réglementaires...), pour ne prendre que quelques exemples.

Bref, tout ça, c'est du vent... d'éolienne...

Quand, réseaux intelligents ou pas, la pénurie frappera durement, la décroissance se fera, non pas dans les c hoix réfléchis, mais dans la douleur ; elle frappera d'abord les plus démunis.

Lire la suite

Installer soi-même un éco-compteur ; c'est ce que conseille la marque Legrand. Pourquoi ? Toujours pour la même raison; Il faut trouver des trucs à vendre, il faut relancer la croissance qui, d'artifices politiques en stratégies de vente... se meurt.

Pour justifier cet achat, Legrand écrit : "La réglementation thermique 2012 impose dans les logements neufs la mesure et l’affichage des consommations : de chauffage, climatisation, eau chaude, sanitaire, prises de courant et les autres consommations comme les lumières par exemple. "
https://www.legrand.fr/mon-projet/je-realise/installer-un-ecocompteur-dans-votre-tableau-electrique

Pourtant, comme je l'explique à plusieurs reprises sur mon site, je n'ai encore réussi à rencontrer personne qui note, photographie ses index chaque mois. C'est pourtant le B-A, BA du contrôle de sa consommation. Et ça suffit d'ailleurs pour économiser.

Or Legrand, comme Enedis, comme les gouvernants, croient ou font semblant de croire que les gens vont contrôler un appareil qui fournit des informations détaillées, consommateur par consommateur ? Je suis convaincu que même dans ces sphères techniques et politiques personne ne contrôle rien. C'est que plus d'un siècle de publicité a profondément ancré la notion d'illimité dans les mentalités...

La fabrication et l'installation d'éoliennes, de panneaux photovoltaïques, de voitures et de vélomoteurs électriques nécessite d'énormes quantités de matières et d'énergie fossiles

Le développement durable, la croissance verte, l'économie circulaire, la transition énergétique accompagnent la consommation croissante d'énergie et de ressources fossiles, ainsi que la production monstrueuse de déchets qui s'ensuit, notamment loin de nous, dans les régions du monde d'où les gens sont maintenant obligés de fuir pour cette raison. Ils arrivent chez nous ; où pourraient-ils donc aller quand leur pays est dévasté par notre "croissance ?"

Le seul point intéressant réside dans "Installer soi-même". Certes les artisans familiaux (les "bricoleurs", dont je suis) savent faire les travaux d'électricité domestique. Mais je vois mal les usagers sans pratique du bricolage se lancer dans cette tâche. Cela dit, si Legrand suggère que j'installe moi-même cet appareil inutile, il suggère par la même occasion que je vire le compteur Linky qu'on m'a posé (pas chez moi t'inquiète…), pour le rendre au maire bien sûr, et que j'achète un CBE chez Legrand, Hager, à Casto ou Leroy-Merlin ou sur internet, et que je l'installe moi-même...?

https://www.actu-environnement.com/ae/pdt/legrand-ecocompteur-suivi-consommations-maison-rt2012-586.php4
Le compteur intelligent est une exigence de la RT 2012

L’article 23 de la RT 2012 impose à chaque habitation (collective ou individuelle) l’obligation de mesurer les consommations de chauffage, de climatisation, d’eau chaude sanitaire, des circuits de prises de courant et des autres consommations (ex : éclairage). L’objectif étant d’informer les occupants pour qu’ils puissent mieux comprendre et maîtriser leurs consommations.

Encore faut-il que les occupants utilisent ces outils ! La plupart des occupants ne regardent pas, ne relèvent pas leurs index, (ce qui suppose au moins une régularité mensuelle, un enregistrement (carnet, tableur...) et des calculs. Cette exigence de la RT2012 ne changera donc rien aux "mentalités" façonnées par des décennies de publicité, ni aux comportements.

Car pour économiser, il suffit... de ne pas gaspiller... Ce qui semble contradictoire avec les douches quotidiennes et d'une demi-heure, l'explosion de la vente des climatiseurs, la température élevée l'hiver dans beaucoup de logements (bien au-dessus des 19 °C réglementaires...), pour ne prendre que quelques exemples.

Bref, tout ça, c'est du vent... d'éolienne...

Quand, réseaux intelligents ou pas, la pénurie frappera durement, la décroissance se fera, non pas dans les c hoix réfléchis, mais dans la douleur ; elle frappera d'abord les plus démunis.

Fermer

Publié le 21/06/2018 07:26   | |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !