En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Liens
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog

Le droit de dire Non

droit-dire-non_vignette.jpg

Feu de compteur

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Lire la suite

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Fermer

 

Liens

Si le lien ne fonctionne pas, contactez le webmestre pour l'en informer.

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  5G

5G : santé, destruction des insectes et des oiseaux, donc de l'homme, vie privée, liberté...

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Collectifs

Excellentes explications, notamment sur le cosinus Phi.

Hyperlien    Site web

mel-stoplinky.blogspot.fr.jpg

Hyperlien    Site web

Un collectif qui n'hésite pas aller au charbon !

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Presse

Quand la presse fait vraiment de l'information, du journalisme.

Hyperlien    Site web

Article du  Journal La Brique sur le Linky et le monde-machine. (Lille 1er février 2017)

Hyperlien    Site web

Chaque mois, EDF perd 100 000 clients

L’opérateur historique, qui fait face à une hémorragie de clients, refuse de se lancer dans une guerre des prix avec les nouveaux fournisseurs.

LE MONDE ECONOMIE |  • Mis à jour le  | Par Nabil Wakim


En savoir plus sur

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/10/20/chaque-mois-edf-perd-100-000-clients_5203673_3234.html#tiYZoVYsb0Mbl2pK.99

Une hémorragie. En l’espace d’un an, EDF a perdu un million de clients, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE). La tendance est lourde et continue : chaque mois, l’opérateur historique voit 100 000 de ses clients partir chez la concurrence. Au deuxième trimestre, son nombre d’abonnés a chuté de 6,7 %. Et encore, le groupe « profite » de l’inertie des consommateurs. Dix ans après la fin du monopole d’EDF, près de 50 % des Français ignorent encore qu’ils peuvent changer de fournisseur d’électricité, et 33 % savent qu’EDF et Engie (ex-GDF Suez) sont des entreprises différentes et concurrentes, selon le baromètre du médiateur de l’énergie, publié mardi 17 octobre.

Du côté d’EDF, on constate la baisse, mais on se dit serein. « Cela ne nous fait pas vraiment peur, les effets d’annonce des concurrents, qui ne portent que sur une partie de la facture, seront probablement suivis par des hausses de tarifs », assure Fabrice Gourdellier, directeur du marché des clients particuliers du groupe. L’opérateur historique rappelle que, en dix ans d’ouverture du marché, sa position n’a pas vraiment été ébranlée, avec 32 millions de clients. Surtout, EDF s’attend à une hausse du prix de l’électricité sur le marché de gros, ce qui devrait mettre à mal certaines offres lancées par des concurrents.

Une cible de choix pour les nouveaux arrivants

« Nous ne voulons pas rentrer dans une guerre des prix », ajoute-t-il, assurant que la stratégie d’EDF est plutôt de conseiller les clients sur l’efficacité énergétique, pour les inciter à consommer « mieux et moins » et ainsi diminuer leur facture. En octobre, le groupe a d’ailleurs lancé une offre baptisée « Vert électrique » : l’opérateur promet des baisses de prix à celles et à ceux qui déplaceraient une partie de leur consommation le week-end. Objectif : tenter de conserver des clients qui quittent les tarifs réglementés, mais souhaiteraient rester chez EDF.

Car les clients de ce dernier sont une cible de choix pour les nouveaux arrivants. En lançant Total Spring, Patrick Pouyanné, le PDG de Total, expliquait qu’il comptait aller chercher 3 millions de clients parmi les « dormeurs »d’EDF, ceux qui ignorent qu’ils peuvent changer d’opérateur.

S’il est difficile de dire avec précision à qui profitent les départs, l’un des premiers bénéficiaires n’est autre qu’Engie. Avec différentes offres de marché, l’ex-GDF Suez grignote du terrain, avec plus de 3,5 millions de clients.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/10/20/chaque-mois-edf-perd-100-000-clients_5203673_3234.html#pUQtdqFeGChsQBgC.99

Hyperlien    Site web

Que Choisir se débat dans son attitude incohérente. Début 2018 Elisabeth Chesnais redresse la barre...Il faudrait aussi supprimer les textes félons toujours en ligne.

Hyperlien    Site web

Que Choisir : la plus grand plaquette publicitaire de France : achetez, achetez ; grâce à nous, vous trouvez bien un truc dont vous n'aviez nul besoin...... Une laisse électronique pour servitude volontaire ici et qui détruit la vie, fabrique du malheur chez ceux qui ne peuvent Choisir, à l'autre bout de la planète.

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Santé et CEM

Qui sommes-nous ?

14 Jan 2015 | Dans # L'Association #

Electrosensibles de France - membre de l’association nationale P.R.I.A.R.T.EM :

-
Être électrohypersensible (EHS) ou électrosensible, c’est ressentir des douleurs ou des gênes à proximité des ondes radio-fréquences.
En général, ces ondes sont associées aux technologies sans fil, aux antennes-relais et parfois aux appareils électriques (50Hz).

Les personnes électrosensibles subissent une pollution quotidienne insidieuse qui peut rapidement transformer leur vie en un véritable enfer…
Cliquez ici pour accéder à la rubrique “Présentation de l’électrosensibilité”

Pourquoi une association ?

Cette maladie environnementale (ou handicap) a de lourde conséquence sur la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. (Isolement, chômage, dépression, suicide…)

La Suède reconnaît 290.000 personnes électrosensibles, la Grande-Bretagne reconnaît l’électrosensibilité depuis septembre 2005.

En France, même si l’existence des troubles a été reconnu par le Grenelle des ondes en 2009, aucune des actions de prise en charge adéquate ni d’information pertinente du corps médical n’ont été entreprise.

Combien y a t-il d’électrosensibles ? Où sont les électrosensibles ? Comment sont-ils pris en charge médicalement ? Dans quelles conditions (sur)vivent-ils ? Combien de personnes n’ont pas encore mis un nom sur leurs symptômes ? Comment peut-on éviter l’aggravation des troubles et éviter que de nouvelles personnes s’hypersensibilisent ?

Pourquoi les médecins ne sont pas informés ? Personne ne sait vraiment ! Car personne ne cherche, c’est la meilleure façon de ne rien trouver !

Au 1er juillet 2014, nous avons plus de 1100 inscriptions ! L’hypersensibilité devient donc une véritable question de santé publique.

Les combats individuels de chacun sont insignifiants face au lobbying des industriels du sans fils. Afin de nous faire entendre par nos institutions, nous devons nous rassembler au sein d’associations représentatives et crédibles …

Origine

Créé en 2008 par des victimes d’électrohypersensibilité, le collectif des Electrosensibles de France a pour objectifs la reconnaissance et la défense des personnes atteintes d’hypersensibilité électromagnétique.

Il œuvre pour l’amélioration de la connaissance de cette maladie environnementale sur les plans scientifique, médical, social et sociétal, pour sa prise en charge et sa prévention par les acteurs de la santé et du handicap, pour l’information des personnes atteintes et de leur entourage concernant la défense de leurs droits, et pour le développement de l’entraide.

Le collectif est le référent pour les questions d’EHS au sein de Priartem, première association créée à l’échelon national en 2000 pour faire émerger la question des risques des radiofréquences sur la santé et l’environnement.

Notre association est membre fondateur de l’Alliance des Maladies Environnementales Emergentes (AM2E), créée le 16 octobre 2014, à l’occasion du colloque international organisé à l’Assemblée Nationale « Crise sanitaire des maladies chroniques – les maladies environnementales émergentes nous alertent ».

Hyperlien    Site web

Réponses à ces affirmations :

Le vrai/faux de Robin des Toits concernant les compteurs d’eau télé-relevés à ondes

1- "Les compteurs n’émettent pas plus de 5 secondes par jour, soit moins de 0,01% du temps de la journée, donc ce n’est pas dangereux.’’

2 - Les opérateurs de la distribution de l’eau parlent d’une puissance très faible de 25 mW* pour ces compteurs. Très faible selon eux comparée à celle du téléphone portable.

3 - Selon les opérateurs de l’eau, toujours, ces compteurs contribueraient même, de par leur extrême parcimonie d’émission, à diminuer l’exposition du public, là encore la comparaison au téléphone portable en terme de puissance et d’éloignement des personnes est de mise.

4 -La distance des compteurs par rapport aux personnes garantirait l’innocuité du dispositif

Hyperlien    Site web

Site officiel du Dr Gérard Dieuzaide

Institut Européen de Posturologie

Electro-sensibilité

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  compteurs d'eau