ADEME : mensonge et tromperie

NDR : ni le mot "communicant, ni le mot "intelligent" ne figurent dans le document déniché et analysé par Stéphane Lhomme
Communiqué du 9 octobre 2018

 

Compteur Linky : l'ADEME s'enfonce
dans le mensonge et la tromperie

 

Le 8 octobre 2018 (cf communiqué), nous avons révélé comment l'Ademe trichait délibérément en faveur du compteur Linky, en prétendant de façon mensongère que "l’installation des compteurs communicants électriques fait partie des quatre principales mesures que les français souhaiteraient voir adoptées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre".

 

Pour faire cette affirmation, l'Ademe s'est appuyée sur une de ses précédentes études… dans laquelle il n'était absolument pas question de compteurs communicants. Après que nous avons révélé sa tromperie, l'Ademe a réagi… mais pas pour rétablir la vérité : le document de départ (de 181 pages) a simplement été supprimé et remplacé par un bien plus court qui ne permet plus de constater le mensonge pro-Linky de l'Ademe.

 

Heureusement, nous avions pris soin d'enregistrer le document de départ et le voici en ligne sur notre site : vous pouvez bien noter en page 107 qu'il n'est nullement question de compteurs électriques communicants mais seulement de compteurs électriques.

 

Il était déjà honteux que l'Ademe mente ouvertement pour favoriser le programme Linky, mais il est encore plus grave que, prise en flagrant délit, l'Ademe continue de mentir et tente de masquer la preuve de sa forfaiture.

 

Honte aux dirigeants de l'Ademetout aussi malhonnêtes que ceux d'Enedis, de l'UFC-QueChoisir ou de Promotelec.

 

 


Date de création : 15/10/2018 09:30
Catégorie : - Propagande
Page lue 10620 fois