Vous êtes ici :   Accueil » Une facture de 8000 €...
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Une facture de 8000 €...

Voici un exemple d'une mésaventure qui arrive beaucoup plus souvent qu'on ne croit. Et bien sûr avec Linky, ça ne devrait plus jamais arriver... Il suffit de croire et de prier...  D'où l'intérêt de se ménager des preuves chaque fois : le numérique est utile dans ce cas pour se faire une jolie collection de photos. 

Figaro.fr.jpg

Une retraitée reçoit une facture EDF de 8000 euros

  • Par  Journaliste Figaro Le figaro.fr    Publié 

    Domiciliée en Normandie, une retraitée septuagénaire a d'abord cru à une mauvaise blague. Mais EDF lui a confirmé sa facture exorbitante du mois de septembre 2016, qui correspond à «un rattrapage sur trois ans».

    «La réalité des chiffres», selon les termes employés par EDF est parfois bien difficile à comprendre. Et à accepter. L'Éveil Normand rapporte les mésaventures d'une retraitée de 70 ans domiciliée dans l'Eure qui a reçu une facture EDF gratinée de 7759 euros pour une dépense de 44.040 kWh sur 2016... Le compteur aurait-il explosé? La retraitée a expliqué qu'elle recevait des factures de plus en plus «bizarres» depuis le début de l'année. La preuve: sur son dernier relevé qui s'étale du mois d'août 2015 à septembre 2016, sa consommation d'énergie est passée de 8920 kWh à 44.040 kWh. Soit plus de 6000 euros à payer.

    Sans y croire, la retraité tente alors de joindre les différents services d'EDF afin d'obtenir des explications. Sans succès. Elle se résigne donc à accepter de payer certaines factures, s'élevant à 141 euros chacune. «J'ai ensuite reçu un document m'expliquant qu'EDF voulait réactualiser mon échéancier en se basant sur les nouveaux kilowattheures soi-disant consommés», a-t-elle précisé à L'Éveil Normand. Dans l'ultime facture envoyée par son fournisseur, il est indiqué qu'elle doit payer la somme de 7759 euros... Un chiffre qui paraît extravagant pour cette habitante d'une petite maison à Brionne.

    «Une facture comme celle-ci correspond à la consommation annuelle d'un magasin d'environ 200 mètres carrés» Gilbert Malhaire, président de l'association des victimes d'EDF

    «Je ne suis pas à l'Élysée ! Je vis seule dans une petite maison, pas dans un palais», s'est révoltée la septuagénaire. Sans parler du palais présidentiel, «une facture comme celle-ci correspond à la consommation annuelle d'un magasin d'environ 200 mètres carrés», a estimé pour sa part Gilbert Malhaire, président de l'association des victimes d'EDF. Problème: de son côté, EDF ne considère pas que cette somme est une absurdité. Au contraire! Le premier producteur et fournisseur d'électricité en France (et dans le monde) a rétorqué que les «auto-relevés étaient erronés, sous-estimés, ce qui fait que quand le technicien est venu faire les relevés, début 2016, il a découvert la réalité des chiffres.»

    Autrement dit, si la facture est si élevée, c'est parce qu'elle correspond à un rattrapage de la consommation d'énergie effectuée depuis trois ans. Ni plus ni moins. EDF a donc proposé à la retraitée un délai de paiement sur 24 mois ainsi qu'une rencontre avec une assistante sociale en précisant que si «elle le souhaite», elle peut toujours saisir le médiateur EDF ou le médiateur national de l'énergie. En effet, depuis cet été, une mesure de la loi de transition énergétique limite les rattrapages de facturation d'énergie. Les fournisseurs de gaz et d'électricité ne peuvent plus envoyer de factures couvrant plus de 14 mois de consommation. «Aucune consommation d'électricité ou de gaz naturel antérieure de plus de 14 mois au dernier relevé ou autorelevé ne peut être facturée», précise l'article 224-11 du code de la consommation.

    Les rattrapages de facturation constituent près d'un tiers des dossiers de litiges traités par le médiateur de l'énergie, une autorité publique créée en 2007. La facture moyenne de ces rattrapages s'est élevée à... 3600 euros en 2015. Et selon l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, ces factures aux montants abusifs couvraient une durée moyenne de 25 mois. La retraitée normande n'est donc pas seule à être concernée par ce problème, et à se plaindre de la «réalité des chiffres.»

Date de création : 28/07/2018 18:03
Catégorie : - Presse
Page lue 2093 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !