Vous êtes ici :   Accueil » Opération commando
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Opération commando

Source  : https://antilinkygazpareau19.wordpress.com/tag/entreprise-chavignie/

Brive comme aux USA – la Police appelée par l’entreprise sous-traitante

Voici un témoignage daté du 28 novembre 2016 que nous voulons partager…


À BRIVE EN CORRÈZE

Opération commando dans un immeuble privé 100 % opposé aux compteurs Linky

23 copropriétaires sur 23 avaient dit « NON » à l’installation des compteurs communicants lors de l’assemblé générale de copropriété du 31 octobre 2016.

Devant ce refus unanime, sous la pression bien entendu d’ENEDIS, l’entreprise sous-traitante CHAVINIER, a pénétré simultanément, grâce à leurs passes, par les trois entrées et surtout sans aucun avertissement de copropriétaires ou locataires. Ils ont coupé le courant à tout le monde pour changer les compteurs !

C’est une opération à vous couper le souffle ! Surtout si vous êtes sous assistance respiratoire. Bien heureusement aucun malade appareillé, mais l’entreprise CHAVINIER ainsi qu’ENEDIS s’en étaient sûrement assurés au préalable ! Il serait intéressant qu’ils nous prouvent leurs démarches en ce sens …

On se demande bien pourquoi, lol, ça a contrarié les occupants présents quand, surpris de ne plus avoir de courant, ils ont constaté l’origine cette coupure imprévue.

Ils ne voulaient pas de Linky, on leur coupe le courant sans les prévenir, ils protestent, l’entreprise CHAVINIER appelle la Police parce que ses employés n’ont nullement l’intention de reconnaître aux usagers le droit de refuser, une belle prime les attend en cas de difficultés de pose, et vu le nombre qu’ils vont poser, Noël arrive ….

Comment ? d’honnêtes citoyens se mettent en colère devant de telles méthodes ?

La Police doit y mettre de l’ordre et vite sinon où va-t-on ? Elle, dont les Agents se font assassiner et griller par des « sauvageons » sans avoir le droit de riposter !!!!!!!!

Ces citoyens sont de dangereux délinquants qu’il faut neutraliser, BIG DATA doit s’installer partout ! Et tant pis s’il s’avère qu’un jour, finalement, il y avait un risque sanitaire grave. Regardez comment se terminent les scandales sanitaires …

Aucune surprise, la violation de domicile, les informations erronées, l’intimidation particulièrement vis-à-vis des personnes fragiles, les menaces de sanctions financières, tout cela fait partie de la stratégie d’Enedis pour imposer ses compteurs soi-disant si performants, à condition d’avoir internet.

Combien de foyers en France n’ont pas d’internet ?

Sans ressources ou âgées, combien de personnes sont méprisées par ces nouveaux systèmes à tiroir-caisse ? ENEDIS fait croire que ceux qui disent NON ne sont que des « gauchos » « bobos » « écolos » tous politisés, ringards, opposés au progrès. C’est tellement facile !

Le sujet est bien plus complexe. Quel monde voulons-nous ? Sommes-nous obligés de tous nous mettre sous la dictature d’un même système ? Pourquoi nous enlever la liberté de choisir ?

Des voix de droite telles celles de Natacha Polony et le Comité Orwell*, des journalistes, des scientifiques de grand renom tel Stephen Hawking, s’inquiètent et nous interpellent sur le modèle de société standardisé et idyllique vers lequel l’humanité est dirigée par les détenteurs du Net et le danger de l’Intelligence Artificielle.

C’est à chaque citoyen de réfléchir, de s’informer et de faire respecter ses choix. Le monde est économique avant d’être humain. Notre santé est le dernier de leurs soucis et nos hommes politiques soumis aux lobbies financiers, dépossédés de leurs pouvoirs de décision.

A nous, habitants de la Terre du XXIème siècle, de remettre l’humain au centre de nos préoccupations. 

RESISTONS, c’est l’affaire de chacun d’entre nous, c’est le devoir envers nos enfants et les générations futures.

JUSTE UNE INFO : les enfants dont les parents travaillent dans la Silicon Valley vont dans une écoleNON CONNECTEE la WALDORF SCHOOL OF PENINSULA.

Aucun enfant n’a le droit de toucher un écran de smartphone, d’iPad ou d’ordinateur avant la classe de QUATRIEME (donc pas avant l’âge de 13 ans !) (lu dans l’Homme nu de Marc Dugain et Christophe Labbé éd. Plon) Ces parents à la pointe de la technologie du Net en auraient-ils peur pour leurs enfants ? Quelle bande de ringards ! Dire qu’on nous fait croire que nos enfants doivent absolument être connectés le plus tôt possible ! Pourquoi protègent-ils les leurs de ce monde si magnifique qu’ils préparent pour les nôtres ?

A MEDITER ….

NE PAS OUBLIER : C’EST NOUS TOUS USAGERS QUI AVONS FINANCE TOUTES LES INSTALLATIONS ET QUE C’EST ENCORE NOUS QUI PAIERONS QUOI QU’IL ARRIVE.

*Ed . Plon : « Bienvenue dans le pire des Mondes » « Le triomphe du soft totalitarisme » de Natacha Polony et le Comité Orwell


Réaction habituelle du journal le Monde : (Gorz, Anders, Sadin, Bernanos,.. et nous-mêmes sommes tous des imbéciles ...)

Natacha Polony se trompe de monde

« Bienvenue dans le pire des mondes », le dernier essai de Natacha Polony, chroniqueuse au « Figaro » et journaliste à Europe 1, s’inscrit dans une veine identitaire.

LE MONDE |  • Mis à jour le  |Par Gaïdz Minassian

Décidément, la mondialisation a bon dos. Politiques et observateurs de la vie publique s’en donnent à cœur joie pour lui imputer tous les maux de la planète, et notamment de cette France qui serait privée de prendre son destin en main. Le dernier essai de Natacha Polony, chroniqueuse au Figaro et journaliste qui berce nos matins sur Europe 1, s’inscrit dans cette veine identitaire.

Autant le dire d’emblée, si sa démonstration correspond à l’air du temps décliniste, elle collectionne les thèmes classiques d’une droite réactionnaire : l’école est en berne, le néolibéralisme annihile nos identités, l’Europe détruit les Etats, la démocratie est en panne, le communautarisme ronge les nations. Bref, rien de nouveau dans ce copier-coller d’idées reprises ici ou là, et surtout à son ancien mentor, Jean-Pierre Chevènement, lequel, contrairement à Natacha Polony, maîtrise les concepts politiques.

« Soft totalitarisme »

Car comment ne pas être effaré d’apprendre que le monde occidental serait, selon elle, régi par un « soft totalitarisme » dont le but serait de diffuser un contre-modèle culturel et économique à l’Etat-nation en s’appuyant sur le consentement des individus et sur le concours des médias au service des puissants ?

« Soft totalitarisme », l’expression devrait faire sursauter historiens, politistes et autres exilés établis en Occident qui, eux, mesurent la portée du concept de « totalitarisme » et savent ce que signifie vivre sous la férule des régimes totalitaires. Certes, il existe une menace totalitaire islamiste et une tendance oligarchique des Etats puissants. Mais quand on veut critiquer le conformisme académique, encore faut-il s’en donner les moyens.

Sans compter que l’argumentaire souverainiste de Natacha Polony et du Comité Orwell – (l’auteur de 1984 aurait-il apprécié ?), une association dont elle est membre, fondée sur la défense de l’héritage social et politique français et la souveraineté populaire...


Date de création : 20/07/2018 09:30
Catégorie : -
Page lue 4954 fois