Vous êtes ici :   Accueil » Alizay : 8 maires de l'Eure
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Alizay : 8 maires de l'Eure

Compteurs Linky : un collectif d’élus eurois créé pour faire face à Enedis

Audrey CLIER

 Publié 13/07/2018 23:30

 Devant la mairie d’Alizay, le maire, Arnaud Levitre (au centre), et les représentants des huit communes se disent déterminés

Fronde. Emmenées par Arnaud Levitre, maire d’Alizay, huit communes de l’Eure viennent de créer un collectif d’élus eurois pour une alternative au compteur Linky. Elles veulent peser contre Enedis et l’État.

Enedis face aux élus eurois anti-Linky. Et si c’était le pot de terre contre le pot de fer ? « Non », a rétorqué Arnaud Levitre (PCF), maire d’Alizay, jeudi matin, lors de la conférence de presse dans sa salle du conseil municipal.

Non parce que la force de ce collectif d’élus eurois pour une alternative au compteur Linky, récemment créé, réside en leurs convictions. « Bien sûr, cela promet d’être compliqué car c’est soit Enedis s’arrête, soit leurs compteurs sont installés partout. La demi-mesure me paraît difficile. Mais nous croyons en notre combat et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous rassembler », poursuit le premier magistrat alizéen.

Seules huit communes font partie du collectif (Alizay, Amfreville-sous-les-MontsBourg-BeaudouinFontaine-BellengerGaillonLetteguivesSaint-Marcel et Le Val d’Hazey) mais d’autres devraient rapidement les rejoindre. « Cela nous permet d’avoir un peu plus de poids et de nous faire connaître mais également de sensibiliser d’autres élus et peut-être le Département. Notre ambition est de nous élargir notamment auprès d’élus de la Communauté d’agglomération Seine-Eure », reconnaît Yves Lanic (PCF), maire d’Amfreville-sous-les-Monts.

Outre la forme, le collectif apportera un plus sur le fond. Arnaud Levitre s’explique : « Nous avons tous pris des arrêtés dans nos communes respectives, invalidés par la préfecture. C’est pourquoi l’État et Enedis ont saisi le tribunal administratif. Nous attendons tous notre date. Comme nous sommes dans le même bateau, nous allons mutualiser nos dépenses de procédure en recourant au même cabinet d’avocats. »

Le groupe souhaite également mener des actions auprès de la population. Des réunions seront organisées à partir de septembre ou octobre. « Il faut informer les gens par rapport aux compteurs Linky, c’est important », conclut Arnaud Levitre.

« Concertation »

Face à ce collectif, Dany Bodineau-Lascaux, directrice départementale d’Enedis dans l’Eure a dit : « Comprendre les raisons de leurs arrêtés et les questions qu’ils se posent. D’autant qu’ils doivent subir des pressions de la part de leurs administrés. Mais nous sommes dans l’échange. La preuve en est : nous avons créé un dispositif de concertation avec les élus. Six mois avant la pose des compteurs dans une commune, nous pouvons intervenir au conseil municipal ou dans des réunions publiques. Il ne faut pas oublier que nous appliquons tout simplement la loi. »


FR3 Normandie.jpg

Huit maires eurois créent un collectif contre les compteurs Linky

Alizay-Eure.jpg

A Alizay, le maire PCF Arnaud Levitre a monté un collectif contre l'installation de nouveaux Linky. Il avait déjà pris un arrêté municipal interdisant Enedis d'installer de nouveau compteurs. Arnaud Levitre menace Enedis de procès si son arrêté n'est pas respecté.

Par Maxime Fourrier

Le maire d'Alizay, dans l'Eure, mène la fronde contre Linky. Avec sept autres maires du département ils ont créé le CEEPAL, le Collectif des Élus Eurois pour une alternative à Linky. Ensemble, ils souhaitent lutter et réunir leurs forces pour ne pas se voir imposer des compteurs Linky dans leurs communes.

Plusieurs d'entre eux ont déjà pris des arrêtés municipaux qui interdisent l'installation de nouveaux Linky sur leurs territoires mais ils devront faire face au tribunal administratif, saisi par le préfet de l'Eure. Ce dernier souhaite faire annuler les arrêtés municipaux.

Arnaud Levitre maire PCF d'Alizay, dénonce les méthodes d'installation des Linky dans les foyers de sa commune.

Enedis utilise des méthodes de voyous. Ils ne respectent pas les arrêtés municipaux et enfreignent la loi. Désormais à chaque nouveau compteur posé illégalement, nous porterons plainte contre Enedis.


Date de création : 19/07/2018 13:02
Catégorie : - Presse
Page lue 6938 fois