En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Alizay : 8 maires de l'Eure
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog

Le droit de dire Non

droit-dire-non_vignette.jpg

Feu de compteur

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Lire la suite

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Fermer

 

Alizay : 8 maires de l'Eure

Compteurs Linky : un collectif d’élus eurois créé pour faire face à Enedis

Audrey CLIER

 Publié 13/07/2018 23:30

 Devant la mairie d’Alizay, le maire, Arnaud Levitre (au centre), et les représentants des huit communes se disent déterminés

Fronde. Emmenées par Arnaud Levitre, maire d’Alizay, huit communes de l’Eure viennent de créer un collectif d’élus eurois pour une alternative au compteur Linky. Elles veulent peser contre Enedis et l’État.

Enedis face aux élus eurois anti-Linky. Et si c’était le pot de terre contre le pot de fer ? « Non », a rétorqué Arnaud Levitre (PCF), maire d’Alizay, jeudi matin, lors de la conférence de presse dans sa salle du conseil municipal.

Non parce que la force de ce collectif d’élus eurois pour une alternative au compteur Linky, récemment créé, réside en leurs convictions. « Bien sûr, cela promet d’être compliqué car c’est soit Enedis s’arrête, soit leurs compteurs sont installés partout. La demi-mesure me paraît difficile. Mais nous croyons en notre combat et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous rassembler », poursuit le premier magistrat alizéen.

Seules huit communes font partie du collectif (Alizay, Amfreville-sous-les-MontsBourg-BeaudouinFontaine-BellengerGaillonLetteguivesSaint-Marcel et Le Val d’Hazey) mais d’autres devraient rapidement les rejoindre. « Cela nous permet d’avoir un peu plus de poids et de nous faire connaître mais également de sensibiliser d’autres élus et peut-être le Département. Notre ambition est de nous élargir notamment auprès d’élus de la Communauté d’agglomération Seine-Eure », reconnaît Yves Lanic (PCF), maire d’Amfreville-sous-les-Monts.

Outre la forme, le collectif apportera un plus sur le fond. Arnaud Levitre s’explique : « Nous avons tous pris des arrêtés dans nos communes respectives, invalidés par la préfecture. C’est pourquoi l’État et Enedis ont saisi le tribunal administratif. Nous attendons tous notre date. Comme nous sommes dans le même bateau, nous allons mutualiser nos dépenses de procédure en recourant au même cabinet d’avocats. »

Le groupe souhaite également mener des actions auprès de la population. Des réunions seront organisées à partir de septembre ou octobre. « Il faut informer les gens par rapport aux compteurs Linky, c’est important », conclut Arnaud Levitre.

« Concertation »

Face à ce collectif, Dany Bodineau-Lascaux, directrice départementale d’Enedis dans l’Eure a dit : « Comprendre les raisons de leurs arrêtés et les questions qu’ils se posent. D’autant qu’ils doivent subir des pressions de la part de leurs administrés. Mais nous sommes dans l’échange. La preuve en est : nous avons créé un dispositif de concertation avec les élus. Six mois avant la pose des compteurs dans une commune, nous pouvons intervenir au conseil municipal ou dans des réunions publiques. Il ne faut pas oublier que nous appliquons tout simplement la loi. »


FR3 Normandie.jpg

Huit maires eurois créent un collectif contre les compteurs Linky

Alizay-Eure.jpg

A Alizay, le maire PCF Arnaud Levitre a monté un collectif contre l'installation de nouveaux Linky. Il avait déjà pris un arrêté municipal interdisant Enedis d'installer de nouveau compteurs. Arnaud Levitre menace Enedis de procès si son arrêté n'est pas respecté.

Par Maxime Fourrier

Le maire d'Alizay, dans l'Eure, mène la fronde contre Linky. Avec sept autres maires du département ils ont créé le CEEPAL, le Collectif des Élus Eurois pour une alternative à Linky. Ensemble, ils souhaitent lutter et réunir leurs forces pour ne pas se voir imposer des compteurs Linky dans leurs communes.

Plusieurs d'entre eux ont déjà pris des arrêtés municipaux qui interdisent l'installation de nouveaux Linky sur leurs territoires mais ils devront faire face au tribunal administratif, saisi par le préfet de l'Eure. Ce dernier souhaite faire annuler les arrêtés municipaux.

Arnaud Levitre maire PCF d'Alizay, dénonce les méthodes d'installation des Linky dans les foyers de sa commune.

Enedis utilise des méthodes de voyous. Ils ne respectent pas les arrêtés municipaux et enfreignent la loi. Désormais à chaque nouveau compteur posé illégalement, nous porterons plainte contre Enedis.


Date de création : 19/07/2018 13:02
Catégorie : Linky : Le compteur-capteur communicant : toutes les questions - Presse
Page lue 2324 fois