Vous êtes ici :   Accueil » Que Choisir Annonce le verdict du Conseil d'Etat
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Que Choisir Annonce le verdict du Conseil d'Etat

UFC.jpg

      https://www.quechoisir.org/actualite-compteur-linky-des-communes-deboutees-n57065/

   Compteur Linky  : des communes déboutées Publié le : 18/07/2018

Mon commentaire :

21/03/2019 - 38 Communes du Nord-Pas-de-Calais qui osent dire Non !
Au 14 mars 2019, d'après la liste de Stéphane Lhomme

Stéphane Lhomme :

"Il est tout à fait possible pour une commune d'interdire légalement les compteurs Linky.

C'est par exemple le cas de Saint-Macaire (33) dont les deux délibérations anti-Linky (cf. ici et ici ) n'ont pas été attaquées et sont donc définitivement valables.
C'est le cas d'autres communes comme Le Tignet (06), Lhuys (02), Loubaut (09), Colombiers (17), Lhuys (02), Calès (24), Yerres (91), Bouc-Bel-Air (13), Chauconin-Neufmontiers (77), etc."

Compteur Linky Des communes déboutées Publié le : 18/07/2018

Plusieurs communes, Troyon dans la Meuse, Fontenay-sous-Bois dans le Val de Marne, Tarnos dans les Landes, viennent d’être déboutées par le Conseil d’État à propos des données personnelles collectées par le compteur Linky.

Ces trois communes avaient saisi le Conseil d’État pour lui demander d’imposer à la Cnil, la Commission nationale de l’informatique et des libertés, d’instruire leur plainte « relative aux risques d’atteinte à la vie privée que représenteraient les compteurs Linky ».

La Cnil avait en effet refusé de donner suite à leurs plaintes. Précisons que dès 2012, elle a bordé l’accès aux données personnelles, encadrant strictement la collecte des données de consommation des abonnés par Enedis, et lui interdisant de les transmettre à des tiers.

Mon commentaire :

L'Etat est actionnaire d'EDF à 83,5 %.  Enedis est filiale à 100 % d'EDF.

Comme nous, les opposants, le disons depuis longtemps, c'est bien contre l'Etat que nous osons nous dresser. On en a du culot ! Le Conseil d'Etat affirme donc que les mairies se mêlent de ce qui ne les regarde pas. Leurs administrés n'ont qu'à s'administrer tout seuls ! Dont acte.

Dans leur requête, les communes invoquaient « la préoccupation de leurs administrés » à propos de leurs données de consommation, et le fait qu’elles-mêmes seraient équipées de compteurs Linky.

Mon commentaire :

Reste à savoir si les maires ont suivi les recommandations du cabinet Artemisia et utilisé les modèles préparés par ce cabinet d'avocats.
Depuis d'autres arguments sont apparus.  

Le Conseil d’État a tranché le 11 juillet dernier. « Eu égard à l’objet de leurs plaintes, les communes requérantes ne sauraient être regardées comme ayant eu un intérêt suffisamment direct pour saisir la Cnil. » S’agissant des données personnelles collectées par le compteur Linky, les communes n’ont pas qualité à agir pour le compte de leurs administrés. Leurs requêtes sont rejetées.

Élisabeth Chesnais

Mon commentaire :

Reste à savoir si les maires ont suivi les recommandations du cabinet Artemisia et utilisé les modèles préparés par ce cabinet d'avocats.
Depuis d'autres arguments sont apparus.  

L’Etat n'a pas le droit d'obliger les maires à mettre en danger leurs concitoyens, pas plus qu'il ne peut contraindre les maires à assumer un risque pour lequel ils ne sont pas assurés.  Le maire doit exercer le droit qui lui est dévolu par l’article L.2224-31 du Code général des collectivités territoriales d’assurer « le contrôle des réseaux publics de distribution d'électricité et de gaz ». Et ce d’autant plus que cet article du Code général de collectivités territoriales est cité par l’article L. 111-51 du Code de l’énergie.
Peu importe que la commune soit ou non propriétaire des compteurs. Peu importe que l'Etat couvre les risques d'Enedis, comme il le fait pour Orano (ex-Areva)
Non seulement le maire peut, mais, en son âme et conscience, il doit refuser.
Ses missions : assurer les libertés, l'ordre, la sécurité et la salubrité publiques.

(Code Général des Collectivités Territoriales) L’article L2212-1 du Code général des collectivités territoriales dispose notamment son pouvoir de police implique :

  • Le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, les accidents et les fléaux calamiteux ainsi que les pollutions de toute nature, tels que les incendies, les inondations, les ruptures de digues, les éboulements de terre ou de rochers, les avalanches ou autres accidents naturels, les maladies épidémiques ou contagieuses, les épizooties, de pourvoir d'urgence à toutes les mesures d'assistance et de secours et, s'il y a lieu, de provoquer l'intervention de l'administration supérieure.

 L'Etat français a décidé cette numérisation totale de la France, encore plus vite que les autres pays. Nous sommes gouvernés par les ingénieurs et les industriels (voyez la composition des Conseils d'administration.)

Que Choisir ne se plaint pas de ce verdict, car l'UFC ne défend pas les "consommateurs" (nous on dit les usagers).

Que défend l'UFC ? La consommation : le commerce des objets  connectés est une nécessité vitale pour Que Choisir ! Sans objets à tester, plus de Que Choisir !

.


Date de création : 18/07/2018 12:36
Dernière modification : 20/02/2020 20:14
Catégorie : - UFC QueChoisir
Page lue 9075 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !