C'est qui le Maître chez moi ?

Locataire ou propriétaire, je suis maître chez moi (logement et terrain). Et donc je suis seul maître de tous les éléments de mon domicile. Y compris le réseau des fils et des équipements électriques !

Nouveau compteur, acheté par moi-même à Leroy-Merlin, moi qui ai réalisé mon installation dans ma nouvelle maison, ou ancien compteur en panne, c'est pareil : le même pays, les mêmes lois, les mêmes menteurs, et les mêmes millions de gens qui ont peur des élus, de la police, des électriciens : ils n'ont que le pouvoir qu'on leur cède !Compteur-Linky--affichage-02.jpg

La presse ressasse, rabâche  les mêmes inepties ; gavés nous sommes "d'inquiétude", de "pédagogie"...
Parmi les rumeurs que la presse préfère, la propriété des compteurs se classe en tête. Ensuite viennent la santé et la vente des mégadonnées (Big Data).Quant à la question des économies, ne souffre-elle pas d'une ...économie d'encre ?

En extérieur, le compteur est bien chez vous ! Le domaine public, c'est la rue, le trottoir..
Le coffret du compteur, c'est vous qui l'avez payé.
Ce coffret est posé chez vous en bordure de propriété. 
Si nous étions vraiment dans un Etat de droit, Enedis ne pourrait pas violer votre domicile !
article 432-8 du code pénal - même simple locataire, personne n'a le droit d'entrer dans votre habitation, même en bordure de terrain..
Il faut un jugement de tribunal pour entrer chez les gens, pour entrer sur leur terrain !
Mais la police et Enedis violent la loi allègrement, avec la bénédiction de nos représentants élus.

Article 546 du Code Civil
La propriété d'une chose soit mobilière, soit immobilière, donne droit
sur tout ce qu'elle produit, et sur ce qui s'y unit accessoirement soit naturellement, soit artificiellement. (NdR : Comme le coffret de compteur)
Ce droit s'appelle "droit d'accession"

Article 544 du Code Civil
La propriété est le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue, pourvu qu'on n'en fasse pas un usage prohibé par les lois ou par les règlements.

Stéphane Lhomme  : "TOUS les compteurs sont concernés, y compris (et même : surtout) ceux qui sont situés à l'extérieur de la propriété privée (par exemple s'ils donnent sur la rue ou sont dans les parties communes d'un logement collectif)
Par ailleurs, il est maintenant nécessaire de rouvrir la question des compteurs Linky installés depuis deux ans sans l'accord des 
habitants  sauf à s'exposer à de nouvelles déconvenues en justice, Enedis doit désormais accepter de réinstaller des compteurs ordinaires aux gens qui en font la demande.
Les communes et les collectifs citoyens doivent continuer à se battre jusqu'à ce que les droits de tous les habitants soient rétablis." 
http://refus.linky.gazpar.free.fr

Alors cette litigieuse "propriété" ?
Si je vous prête ma voiture, elle ne vous appartient pas.
Au cimetière, une concession ne vaut pas propriété.
Même dans la MEL, la commune est propriétaire des compteurs, sauf si vous l'avez acheté à Leroy-Merlin en réalisant vous-même votre installation !
Concéder et donner ne sont pas synonymes.
Les concessionnaires utilisent, gèrent (mal) le réseau, comme un syndic gère (mal) les affaires des propriétaires.
Le maire est-il ou non responsable de la santé et de la sécurité de ses administrés ?
Le Code Général des Collectivités Territoriales a-t-il été abrogé ?

compteurBleu.jpgEt les économies d'énergie annoncées ?

Le maire, impliqué bien sûr dans la Transition Energétique, est-il censé travailler à faire augmenter ou baisser la consommation d'énergie de ses administrés ? (Qui gobe encore le couplet sur les économies grâce aux compteurs communicants?)

Le marchand d'électricté EDF (qui court à la faillite), ainsi que ses concurrents ont-ils intérêt à vendre de moins en moins de courant ?

Et pourtant, sur un ancien compteur Compteur-Sagem--affichage-04.jpgil suffit de regarder pour voir facilement les chiffres en blanc sur noir. Même débranché, on voit toujours les chiffres.
Alors qu'il faut appuyer sur des boutons pour voir, moins facilement ces chiffres en gris foncé sur gris clair sur un compteur électronique, Linky ou pas.
Notons aussi que les chiffres du vieux compteur sont écrits en caractères d'imprimerie, très lisibles, alors qu'un afficheur à cristaux liquides (LCD) utilisent une structure en bâtons moins lisible.
Dès cette observation élémentaire, peut-on parler de progrès ?

Et à chaque fois que je pose la question :"Connaissez-vous votre consommation ?" La réponse est :"Je regarde quand je reçois ma facture."  Or entre le moment où la facture a été établie et celui où le compteur a été regardé, les index ont changé... Cette réponse standard signifie donc exactement :"je ne vérifie pas mes index."
Lors d'une conférence en mars, quelqu'un a même expliqué qu'il ne savait pas où est son compteur. Nous avons donc tâché d'expliquer comment reconnaître un compteur électrique, et en quoi, il est différent du disjoncteur 500 milliampères....

Alors quand j'explique que je photographie mes index chaque mois, c'est la surprise ; mais cette simple précaution ne séduit guère mes interlocuteurs, même quand je leur raconte que j'ai pu empêcher EDF de me voler 200 euros grâce à ces preuves que sont les photos numériques... stockées sur les serveurs de Big Data... Le relevé mensuel des index permet bien sûr de suivre et de maîtriser la consommation sans aucun matériel électronique. 1 foyer sur 5 ne possède pas d'ordinateur ; L'Etat va-t-il oser rendre cet équipement obligatoire ? 

A retenir : 

Je suis maître chez moi. Et donc je suis seul maître de tous les éléments de mon domicile dont je suis locataire ou bien propriétaire. Y compris le réseau des fils et des équipements électriques ! le compteur, je le loue, donc, ainsi que pour mon habitation, j'en ai la jouissance comme s'il m'appartenait.


Date de création : 11/06/2018 18:29
Dernière modification : 27/10/2020 11:40
Catégorie : - Les motifs
Page lue 12398 fois