Vous êtes ici :   Accueil » Bordeaux: Une action en justice
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Bordeaux: Une action en justice

Bordeaux: Une action en justice associant 200 personnes vise les compteurs Linky

JUSTICE Comme dans 19 autres tribunaux de grande instance, un référé va être déposé à Bordeaux par environ 200 citoyens de la région qui s’opposent au compteur Linky qu'ils estiment installé «à marche forcée»…

Elsa Provenzano    20 minutes

https://www.20minutes.fr/bordeaux/2262027-20180427-bordeaux-action-justice-associant-200-personnes-vise-compteurs-linky

 — 

  • Des actions collectives en justice contre l’installation des compteurs Linky ont lieu partout en France, y compris à Bordeaux.
  • Les détracteurs pointent des installations forcées entravant la liberté de choix des consommateurs et des risques pour la santé, notamment des personnes électrosensibles.
  • Ils demandent un sursis à la pose voire le retrait des compteurs.

Près de 200 consommateurs opposés aux compteurs Linky s’apprêtent à déposer un référé devant le tribunal de grande instance de Bordeaux pour demander un sursis à la pose voire le retrait des appareils. Le même type de procédure est lancé simultanément auprès de 19 autres TGI en France, dénotant une offensive des détracteurs du compteur dit intelligent d’Enedis. Les particuliers désireux de rejoindre cette action collective peuvent s’inscrire sur la plateforme Mysmartcab, jusqu’au 6 mai pour la Gironde, la Dordogne et le Lot-et-Garonne. L’audience en référé devrait se tenir courant juin.

« Le juge judiciaire est garant de la liberté individuelle et elle est remise en cause par la pose autoritaire des compteurs Linky », fait valoir Pierre Hurmic, avocat bordelais et élu municipal EELV d’opposition. Il chapeaute l’action collective bordelaise entouré de deux avocats parisiens, maîtres Arnaud Durand et Christophe Lèguevaques. L’avocate et ancienne ministre de l’environnement Corinne Lepage coordonne l'action au niveau national.

Enedis explique que le remplacement des appareils devenus obsolètes est indispensable et permet notamment un relevé à distance des compteurs et une facturation plus précise.

Un tiers des abonnés en sont déjà équipés dans le département. Plusieurs collectifs anti-Linky ont émergé, et environ 10 communes (600 à l’échelle nationale) s’y sont opposées, parmi lesquelles Talence, Pessac, Bègles et Libourne. A Bordeaux, le cinéma Utopia a refusé l’installation du nouveau compteur, ce qui lui vaut une sanction financière de 90 euros par mois pour effectuer le relevé.

Craintes pour les données personnelles et la santé

« Enedis explique qu’il est obligé de changer ces compteurs, mais en réalité il veut changer la nature du courant électrique et le transformer en réseau informatique, estime maître Arnaud Durand, qui défend des victimes de dommages liés aux ondes électromagnétiques. Il y a un gros business sur les big data (méga données) et le compteur de Linky est en ce sens un cheval de Troyes ».

Il compare Linky à un ordinateur qui apporte 36 nouvelles fréquences dans les foyers, quasiment en continu, selon les relevés réalisés en juin 2017 par le centre technique et scientifique du bâtiment (CSTB). « C’est une impulsion (appelé aussi requête) d’Enedis, toutes les vingt secondes », précise-t-il. Ce serait un vrai cauchemar pour les personnes électrosensibles, dont les symptômes peuvent varier (migraines, vertiges, acouphènes, pertes de mémoire, paresthésie etc.)

>> A lire aussi : Rennes: 173 plaignants au tribunal pour s’opposer à l’installation des compteurs Linky

« En 2009, dans son rapport d’expertise l' Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (ANSES) elle-même dit qu’il y a un problème et demande des études et maintenant, elle dit qu’il est peu vraisemblable qu’il y ait des effets, s’insurge maître Arnaud Durand. Mais ce rapport avait une valeur probatoire importante et demandait une étude sanitaire ».

Au nom du principe de précaution, les opposants demandent donc un sursis à la pose des appareils en cause.


Date de création : 03/06/2018 09:03
Catégorie : - Presse
Page lue 3721 fois