Consommation du Linky et de son "éco-système"

Consommation du Linky et de son système

26/01/2011 - Philippe van de Maele, (alors président de l'ADEME) « Ce compteur n’a rien d’intelligent. Il n’apporte rien en ce qui concerne la maîtrise de la demande d’électricité. Et son modèle économique n’est pas d’une clarté absolue ».

- D'une part, comme tout appareil numérique, sa consommation est définie et limitée par les possibilités de ses composants. Leur puissance peut-être réglée, comme celle d'un ordinateur, ou d'un aspirateur...

"[...] Toutes les mesures du CSTB ont été faites avec des Linky "préparés par Enedis", c'est à dire configurés avec puissance d'émission du CPL au minimum, donc valeurs mesurées bien en dessous d’un fonctionnement dans la vraie vie. [...]

Lire : Une des causes de surfacturation Patrice Goyaud

et  : Programmable : l'avis d'un informaticien

et aussi  Bien plus que 70 MW !

Linky consommation 280 MW


- D'autre part, ces appareils sont évolutifs ; de nouvelles versions viennent améliorer régulièrement leurs performances ; il faut garder à l'esprit que plus l'efficacité énergétique augmente, induisant une baisse de la consommation, plus les tâches accomplies deviennent gourmandes ; c'est bien le cas avec les ordiphones et les écrans de télévision par exemple. Le bilan est donc toujours plus incompatible avec une "transition énergétique". Il faut bien sûr ajouter la consommation des 700000 concentrateurs et du SI d'ENEDIS. Nous sommes plutôt en pleine trahison énergétique.

Julien Constant



Consommation minimale en veille du compteur : 2 W selon Enedis (à quoi il faut ajouter, concentrateurs, antennes relais, et centres de données)
Et chaque nouvelle version matérielle ou logicielle augmentera la consommation, comme pour nos smartphones ou nos ordinateurs.

Les documents transmis par Marc Filterman indiquent ceci :

Le concentrateConcentrateur-Cahors_Itron.jpgur Cahors Itron PLCC3G (Mark3) :  Imax : 300 mA.    
 

En 240 V multiplié par 0,3 A , ça fait 72 Watts il me semble (P =UI). Le "cos" généré par l'appareil n'est pas connu

Et  72 x 720 000 = 51, 8 MW

Voir aussi https://www.groupe-cahors.com/fr-france/smart-grids/smart-metering/concentrateur.html

et https://www.groupe-cahors.com/fr-france/concentrateur-de-compteurs-communicants-par-cpl.html

https://www.capital.fr/votre-argent/linky-allez-vous-vraiment-faire-des-economies-avec-ce-nouveau-compteur-1341966"

Contrairement à un compteur ordinaire qui ne consomme rien, le Linky consomme 2 watts par heure quand il est en veille et 10 quand il est actif. Mais comme il est communicant, le Linky n'est jamais en veille et échange avec les 720.000 concentrateurs qui servent de relais.14 juin 2019


http://presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2015/07/MAJ_AvisLinky_Vdef.pdf

ADEME : page 3 : 

Un bilan énergétique favorable Les gestionnaires de réseau pourront, grâce à une meilleure connaissance des consommations, plus facilement identifier les lieux de pertes, techniques et non techniques, du réseau et de mener les actions pour les réduire. Il est difficile à ce stade de chiffrer les économies d’électricité possibles, mais elles pourraient être de l’ordre de quelques TWh/an (les pertes du réseau de distribution sont de l’ordre de 25 TWh/an dont environ 40% de pertes non techniques soit 8 à 10 TWh6 ).

Pour mémoire, les volumes acheminés sur le réseau de distribution sont de l’ordre de 345 TWh/an. Ce gain est toutefois à examiner au regard des consommations électriques générées par le dispositif. Le changement du parc de compteurs électromécaniques et électroniques actuels par des compteurs Linky impliquerait en effet une augmentation de la consommation électrique annuelle de l’ordre de 0,5 TWh .

Cette estimation comprend les consommations des concentrateurs associés (déploiement de 638 000 concentrateurs prévu) et les centres de traitement et de stockage de données (data center) du système Linky. Ainsi, les bénéfices de plusieurs TWh escomptés en termes de réduction des pertes devraient être nettement supérieurs aux consommations induites par le système Linky. Les économies d’énergie réalisables par les consommateurs devraient contribuer à améliorer encore ce bilan énergétique.


L’escroquerie d’Enedis sur la consommation électrique du compteur Linky

Publié le  par Collectif Chartres de Bretagne

Le collectif Chartres de Bretagne

Petite introduction sur les mensonges relatifs à la consommation du compteur pour ses propres besoins.

La consommation du compteur Linky, car le compteur consomme du courant en permanence contrairement aux anciens compteurs électromécaniques et électroniques, est officiellement, d’après Enedis / ERDF, de 1 Watt.

Pour refuser le compteur, nous avons écrit une lettre recommandée à la Direction d’Enedis et avons contacté le service client par téléphone. Ce dernier, chargé d’envoyer les courriers, nous a fait parvenir deux lettres suite à nos refus écrit et téléphonique.

Ils sont arrivés le même jour, et les informations sont pour le moins contradictoires.

Notez par vous-même.

Dans le premier courrier, il est indiqué que le compteur a une puissance de 1 Watt.

La suite ici


Date de création : 28/05/2018 21:43
Dernière modification : 05/06/2021 09:01
Catégorie : - Matériel
Page lue 7569 fois