Vous êtes ici :   Accueil » Déploiement de masse terminé à la fin de l'année 2021
 
 
 
 
 

Déploiement de masse terminé à la fin de l'année 2021


Déploiement de masse terminé à la fin de l'année 2021

https://www.capital.fr/entreprises-marches/compteur-linky-le-deploiement-de-masse-termine-a-la-fin-de-lannee-1390963
6MEDIAS  PUBLIÉ LE 15/01/2021


Près de 90% des foyers français seront équipés du petit compteur vert d'ici décembre 2021 alors qu'Enedis posera, samedi 16 janvier, son 30 millionième Linky.
C'est un cap symbolique. Enedis s'apprête à installer, samedi 16 janvier, le 30 millionième Linky et aura terminé le déploiement des compteurs communicants comme prévu à la fin de l'année, a indiqué, vendredi 15 janvier, Marianne Laigneau, la présidente du gestionnaire du réseau de distribution.

"Aujourd'hui on est à 80%, 4 foyers sur 5 ont Linky, ça représente 30 millions de compteurs posés et on sera à la fin 2021, qu'on a toujours annoncé comme la fin du programme, à 35 millions de compteurs", a-t-elle déclaré.

Extrait du site internet du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE), 3 novembre 2014 :


Linky est un projet de renouvellement du parc de compteurs électriques. Il s’agit d’un projet de grande ampleur qui devrait permettre de remplacer près de 35 millions de compteurs d’ici 2021. Les nouveaux compteurs, plus modernes, permettront d’améliorer la gestion du réseau de distribution et le service rendu aux usagers. Ils pourront servir de support à l’émergence de nouveaux services, par exemple de domotique ou de gestion des consommations.
Le projet Linky a été développé par la société Enedis, en charge de l’exploitation, de l’entretien et du développement du réseau de distribution sur 95% du territoire national.

Des milliers de Français n'ont pas le Linky, parce qu'ils l'ont décidé, parce qu'ils ont réussi à faire remettre un compteur blanc électronique.
Des millions de Français ont un Linky dans leur coffret extérieur, posé à leur insu, alors que pour les autres, le droit de refuser leur est "reconnu ! Discrimination !"


90% des foyers équipés


"Cela, malgré les retards qu'on a pu avoir à cause du Covid et surtout du confinement. On a su se mobiliser pour les rattraper", a-t-elle poursuivi, en soulignant également le respect du budget de quelque 4 milliards d'euros d'investissements.

>> A lire aussi - Linky : une septuagénaire accuse Enedis de la harceler pour poser le compteur

Fin 2021 marquera la fin du déploiement de masse. À cette date, près de 90% des foyers français seront alors équipés et les poses se poursuivront ensuite au fil de l'eau.

Selon Enedis, le compteur est aujourd'hui mieux perçu, alors qu'il a suscité des inquiétudes sur le respect de la vie privée ou l'exposition aux champs électromagnétiques, qui se sont parfois traduites par des contentieux.

Encourager les économies d'énergie


La crise sanitaire a renforcé l'attrait pour le compteur vert anis, selon Marianne Laigneau : "les Français ont vu qu'on n'allait pas chez eux pour relever leurs compteurs, leur faire des mises en service, des augmentations de puissance, voire du dépannage..."

Comment s'insurger contre ce bonheur partagé de ne plus risquer d'être contaminé, cette joie de ne plus voir personne, sauf les facteurs, les pompiers et les éboueurs qui viennent demander leurs étrennes avec leur calendrier ! D'ailleurs cela devrait être supprimé aussi non ; ne suffit-il pas de créer un "pot commun" en ligne ? On pourrait applaudir à la fenêtre ?

Linky permet en effet des interventions à distance, à moindres coûts, et doit aussi permettre d'encourager les économies d'énergie avec une meilleure connaissance de la consommation individuelle. Enedis est financé par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité (Turpe) payé par les consommateurs via leurs factures d'électricité.

Transition écologique
Le régulateur a annoncé récemment une probable prochaine augmentation de ce tarif avec "des hausses tarifaires moyennes de 1,57% par an pour RTE et de 1,39% par an pour Enedis, soit une hausse d'environ 15 euros de la facture annuelle d’un particulier à l'horizon 2024".

 Le TURPE ?  Sur la facture d'Electricté ? Cherchez bien ...


C'est une hausse "très modérée", a estimé Marianne Laigneau. Les investissements futurs doivent permettre "transition écologique" - avec l'essor des renouvelables et des véhicules électriques - "mais on a aussi conscience que le prix de l'électricité est un sujet sensible", a-t-elle souligné.


Date de création : 16/01/2021 07:16
Catégorie : - Pose forcée
Page lue 3071 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !