En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Electricité gratuite : merci la CGT et Linky !
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog

Le droit de dire Non

droit-dire-non_vignette.jpg

Feu de compteur

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Lire la suite

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Fermer

 

Electricité gratuite : merci la CGT et Linky !

Thionville - Jœuf - Rehon | Social    
La CGT déconnecte 2 000 compteurs Linky

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-thionville-hayange/2020/02/01/la-cgt-deconnecte-2-000-compteurs-linky

A quelque chose  malheur est bon disait ma mère ; c'est le cas de cette saloperie de Linky.

Alors que les médias, propriété des industriels et des marchands d'armes, répètent chaque jour que la grève est légale, mais qu''elle est une violence admissible quand elle prend les usagers en otage, on constate que ces mêmes industriels qui réussissent si bien, et de mieux en mieux à contrôler notre docile troupeau humain grâce à la numérisation totale et rendue désirable, comme on le constate dans notre entourage, ces industriels dont tant de maires ne sont que les relais (35000 sur 36000), ont donné une arme nouvelle à la lutte des victimes de la guerre des classes, menée par la classe dominante.

Tous les opposants au Linky ont signalé depuis longtemps que les réseaux intelligents (à comprendre au sens de la Central Intelligence Agency : espionnage) sont extrêmement vulnérables à tous les niveaux, depuis le compteur jusqu'au SI d'Enedis. Et les événements illustrent cette réalité de plus en plus souvent, notamment en ce début 2020, avec le piratage des automobiles connectées.

On le voit ces derniers temps, avec les actions de la CGT-Energie. Un concentrateur réunit dans sa "grappe" jusqu'à 1200 compteurs, si la carte SIM  (Subscriber Identity Module) -identique à celle de votre "smartphone"-  est enlevée, le transfert de données est interrompu, mais pas la distribution du courant.

La CGT Mines Energie campe sur son opposition à la réforme des retraites. Les négociations étant au point mort, des salariés de la branche ont interrompu la transmission des consommations électriques des compteurs Linky. 2 000 foyers de Thionville, Jœuf et Rehon sont concernés depuis ce 1er  février.

Par C. F. - Hier à 20:11 | mis à jour à 20:18 - 

l'origine de cette action coup de poing, des agents de la CGT qui demandent le retrait total de la réforme, le maintien de leur statut et de leur régime.   Photo RL /Pierre HECKLER

C'est l'opération coup de poing du week-end. Le syndicat CGT Mines Energie Thionville, soutenu par sa coordination régionale, a décidé de retirer les cartes SIM qui permettent de communiquer les relevés de consommation des compteurs électriques Linky. Plus de 2 000 foyers, répartis sur les secteurs de Thionville, Jœuf et Rehon (près de Longwy), sont concernés. Autrement dit, ces clients-là disposent d'électricité gratuite jusqu'à nouvel ordre.

À l'origine de cette action, on trouve des agents CGT du service public de l'énergie, toujours opposés à la réforme du régime des retraites. Ils demandent le retrait total de la réforme  le maintien de leur statut et de leur régime. Et quitte à rester dans le dur, ils rajoutent une demande de revalorisation des salaires.

L'action de ce 1er février a été décidée en assemblée générale. « Nous reprenons la main sur l'outil de travail afin de contribuer à la défense de l'intérêt général et pour obtenir les moyens nécessaires pour un véritable service public de l'énergie en France », indique la coordination CGT Mines Energie Lorraine. « Nous ne sommes ni des casseurs, ni des nantis mais des lanceurs d'alerte d'un service public qui se meurt », justifie un communiqué diffusé à la presse.

Les cartes SIM contre un rendez-vous

La reconnexion des concentrateurs permettant de transmettre les relevés des compteurs Linky est conditionnée à la reprise du dialogue avec « les employeurs de la branche énergie et le gouvernement ». Les éléments permettant de rétablir les flux de communication seraient alors restitués « en sous-préfecture de Thionville », poursuit le communiqué.

Difficile d'évaluer la portée de ce nouvel épisode. Depuis le début du bras de fer avec le gouvernement, diverses actions s'enchaînent : occupation de locaux dans les usines de production d'électricité, tractage et filtrage aux entrées des sites. À Cattenom, la centrale nucléaire a connu divers épisodes de baisse de charge depuis le 5 décembre en raison d'actions similaires. Le feu de la contestation sociale est loin d'être éteint.

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-thionville-hayange/2020/02/01/la-cgt-deconnecte-2-000-compteurs-linky


Date de création : 02/02/2020 20:28
Catégorie : Linky : Le compteur-capteur communicant : toutes les questions - Presse
Page lue 100 fois