Vous êtes ici :   Accueil » Comment Enedis & Cie achètent les journaux locaux
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Comment Enedis & Cie achètent les journaux locaux

Comment Enedis & Cie achètent les journaux locaux

collectif Stop Linky 5G Loire

‐‐‐‐‐‐‐ Original Message ‐‐‐‐‐‐‐
Le mardi 12 novembre 2019 17:31, Collectif Stop Linky 5G Loire stoplinkygazpar42 chez   riseup.net a écrit :

Bonjour,

Je rebondis sur un point de l'article cité : Engie évoque son association avec Google.

C'est pour nous un point très important qui pourrait représenter une entrée juridique sur la question de la protection de nos données personnelles. Je m'explique :

D'ores et déjà plusieurs fournisseurs d'énergie proposent des assistants vocaux pour commander à la voix le Linky, mais aussi tous les objets connectés de la maison.

L'abonnement proposé conduit à offrir le module ERL car ces applications le nécessitent. Ce n'est donc pas Enedis qui gère cela, mais le fournisseur d'énergie (EDF travaille avec Alexa, d'Amazon ; Engie donc avec Google assistant).

2° Seules les GAFAM ont développé ces applications : en plus des 2 citées, Siri d'Apple, Aloha de Facebook et Cortana de Microsoft. Et à chaque fois ceux-ci évoquent la nécessaire mise au point de l'application pour obliger à la remontée de toutes les données vers leurs serveurs.

Donc c'est Amazon qui entendra en direct les voix transitant par Alexa, et non pas EDF. Et entendre est très concret : des sous-traitants d'Amazon recrutent des salariés sous payés pour réellement écouter et transcrire en mots clés ! L'"Intelligence artificielle" est, pour le moment, surtout l'affaire d'humains...

J'ai étudié le truc pour Serenicity : la CNIL a fait un dossier spécial sur ces assistants vocaux, qui représentent un vrai danger pour nos libertés. On parle plus qu'on n'écrit, notre voix peut permettre d'identifier un individu en quelques secondes, et ces espions pourront nous écouter chez nous. C'est déjà le cas des "enceintes connectées", qui se déclenchent n'importe quand, voire en permanence.

Or la CNIL, sur ce sujet neuf, a fait un travail qui permet de rattacher des droits spécifiques sur la voix à des jurisprudences existantes en matière de droit à l'image, de données sensibles... C'est ce qui a permis de mettre fin au projet Serenicity.

4° Je souhaiterais que, dans le cadre de nos actions juridiques, nous utilisions cette entrée. Mais il s'agit de démontrer qu'Enedis, par un dispositif soit disant optionnel, laisse nos données filer, sans notre consentement, vers une société qui ne respecte pas nos droits. C'est l'enchaînement qui est compliqué à démontrer, sinon le droit applicable est très clair ! Et les juges sont désormais friands de ces sujets...

Donc, si vous pouvez me faire passer des pubs liées à la promotion de ces assistants vocaux, je suis preneur !

Denis, pour le collectif Stop Linky 5G Loire

Le 12/11/2019 16:45, collectif-nantes1-antilinky5G a écrit :

Dans vos journaux de province, vous avez dû remarquer de pleines pages de pub de Enedis/EDF/Engie et Cie. Tous ces papiers sont de la propagande 'verte" pour la transition énergétique, le développement durable, nos écogestes etc. Celui-ci est un chef d'œuvre... jusqu'à faire la promo de Google ! (double page du jour dans Ouest-France et Presse Océan)

La presse de province, bien malade, vit de la pub. Et leur 1er client est qui vous savez. Ce avec nos sous.

A un journaliste de Presse océan à qui nous avons demandé, lorsqu'il daigne se déplacer suite à un incendie de compteur, de dire carrément si, oui ou non, il s'agit d'un Linky, La réponse a été : " A moins que cela soit évident et rapporté par plusieurs victimes que nous faisons parler, on nous dit de dire que c'est un incendie d'origine électrique car c'est la formule des pompiers et de la gendarmerie".

On aura donc tout compris.

Grand titre : " En avant vers la transition énergétique (J'agis avec Engie) "

Intertitres : " Consommer moins, mieux, maintenant "

" Plus de suivi, moins de gaspillage "

" Des écogestes pour agir durablement grâce à un suivi de consommation connecté "

etc.


Date de création : 14/11/2019 11:53
Catégorie : - Propagande
Page lue 1646 fois