Vous êtes ici :   Accueil » EDF manipule les médias et la population
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

EDF manipule les médias et la population

Next-up org
mer. 13 nov. 2019

Communiqué Séisme : EDF manipule les médias et la population
Alerte Next-up

J'accuse EDF de Manipulations : la Preuve

Les centrales nucléaires de Cruas-Meysse et du Tricastin se trouvent dans la zone concernée par le séisme du 11 novembre 2019.
Pour un audit approfondi des installations les réacteurs en activité n°2 et n°3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse ont été mis à l'arrêt, le réacteur n°1 étant déjà à l'arrêt pour maintenance ainsi que le réacteur n°4 suite à un deuxième arrêt d'urgence appelé SCRAM le 11 novembre 2019.

Le mardi 12 novembre 2019 EDF a convié tous les médias à la visite des enceintes géotechniques de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse afin de montrer qu'elle n'a pas été fragilisée par le séisme du 11 novembre 2019.

Le problème est que par cette visite des enceintes géotechniques EDF  trompe les médias et la population en faisant croire que toutes les centrales nucléaires françaises sont identiques à celle de Cruas-Meysse qui est la référence, alors que c'est exactement l'inverse.

La centrale nucléaire de Cruas -Meysse est en effet paradoxalement la seule de France a avoir été construite suivant les règles parasismiques présentes visuellement dans les enceintes géotechniques !


La construction de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse qui a débuté en 1976 a été réalisée par un consortium d'entreprises françaises composé de Spie Batignolles pour le génie civil, d'Alsthom pour l'îlot conventionnel et de Framatome pour la partie nucléaire.
Une seule centrale nucleaire est équivalente au monde, c'est celle de Koeberg en Afrique du sud, construite par le même consortium à l'identique mais pour deux réacteurs.

Construite sur une faille géologique le long du Rhône, le génie civil de la centrale nucléaire est unique tant en France, qu'en Europe car doté de caractéristiques particulières : chaque îlot nucléaire qui réunit les bâtiments réacteurs et les bâtiments des auxiliaires nucléaires, est conçu pour résister à des accélérations sismiques selon un critère d'évaluation défini par la "Nuclear Regulation Commission" aux États Unis.


Pour obtenir à Cruas-Meysse  ce degré de résistance parasismique, le radier en béton précontraint de chaque ilot nucléaire est posé, à l'instar d'un tablier de pont sur une trame de plusieurs centaines d'appareils d'appuis en élastomères frettés placés sur des plots en béton, eux-mêmes intégrés à un second radier en béton.
L''élastomère fretté est un bloc d'élastomère renforcé par des frettes métalliques en acier, adhérisé à l'élastomère au moment de la vulcanisation.

En conséquence sur les deux centrales nucléaires impactées par le séisme du 11 novembre 2019, celle qui doit être arrêtée en priorité pour un audit approfondi des installations est celle du Tricastin plus vétustes qui de plus n'est pas de conception antisismique, ceci n'a pas été fait, c'est une faute majeure d'EDF, cautionnée par les autorités dont l'ASN qui n'applique pas le cahier des charges opposable en cas de séisme qui impose un arrêt de toutes les INB touchées présentes dans la zone du séisme.

Aujourd'hui, avec ce séisme dépassant le niveau de référence édicté et pris en compte par les concepteurs et les autorités de contrôle cette mise à l'arrêt indispensable pour un audit approfondi des installations des réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin n'a pas été réalisée, c'est une faute qui peut avoir de lourdes conséquences.


Bien évidemment Next-up organisation qui connaît parfaitement les structures des centrales nucléaires de Cruas-Meysse et du Tricastin sait qu'il est impossible à EDF de faire visiter des enceintes géotechniques de la centrale nucléaire du Tricastin qui ne sont en aucun cas comparables à celles de Cruas-Meysse, qui de plus sont totalement radioactives suite aux fuites récurrentes des divers conduits de jonctions des zones nucléaires objet du Référé au TGI de Valence du  6 novembre 2013 contre EDF et l'ASN.


Date de création : 14/11/2019 11:46
Catégorie : - Nucléaire
Page lue 3998 fois