Vous êtes ici :   Accueil » Le CPL mesuré en conditions réelles
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Le CPL mesuré en conditions réelles

Le CPL mesuré en conditions réelles

Le lun. 12 août 2019 à 14:28, Alain Carpon (collectifs stop Linky Pays de Condé) a écrit :

Ma fille qui habite depuis peu de temps en HLM a 2 compteurs Linky dans le couloir juxtaposé à sa chambre (+ 2 gazpar + 2 compteur d'eau communicants, la totale quoi!) Le CPL est activé. J'ai mesuré le niveau de pollution avec le Line Emi Meter.

Les valeurs ne devraient pas dépasser 100mV. Elles étaient à 1500mV pour les pics avant pose des filtres. IL a fallu 8 filtres (pour info Stezereizer et Emfield DE2) pour descendre à 50mV. Ma fille et ses enfants ne sont pas EHS, heureusement, car en plus il y a 2 antennes relais sur le toit de l'immeuble en face.

Mais avant pose des filtres, un ordinateur est tombé en panne (heureusement encore sous garantie) et sa vieille machine à laver la vaisselle a rendu l'âme.

Si pour l'instant Enedis fait fonctionner le CPL à basse intensité, qu'adviendra-t-il quand elle mettra la pleine puissance ?

Alain Le 12/08/2019 à 14:10, Stop Linky Infos libres 47 (via reseau_nat_anti_linky Mailing List) a écrit :

Merci beaucoup Patrice. Donc si j'ai bien compris ce que tu dis, on peut très bien penser qu'Enedis, après avoir posé et activé les linky et les concentrateurs pour vérifier le bon fonctionnement durant très peu de temps, peut injecter tout de suite après du CPL à la plus basse intensité possible en permanence afin de limiter au maximum l'explosion des EHS qui ferait véritablement basculer l'opinion publique et par voie de conséquence les juges et les médias en leur défaveur. Et ceci jusqu'à la fin du déploiement sur tout le territoire c'est à dire 2022/2024.

Ceci expliquerait que la plupart des gens ne ressentent pas les effets du CPL donc ne deviennent pas EHS permettant ainsi à Enedis à la fois de: déployer en toute tranquillité et une fois tout le territoire recouvert relever l'intensité sans être inquiété. En effet qui accusera les linky alors qu'ils sont installés depuis plusieurs années sans que cela cause des problèmes de EHS ? de trouver une riposte aux actions en justice des EHS en démontrant sur expertise que le niveau d'intensité du CPL est vraiment inoffensif. Je pense aux 5 référés gagnés pour les EHS qui sont en appel. Enedis aurait ainsi trouvé le moyen de reprendre la main. de renvoyer à nouveau les EHS déjà déclarés à des problèmes psychologiques et donc de renvoyer les anti linky à la psychiatrie et au complotisme.

Alors oui, si tel est le cas, Enedis a trouvé une parade efficacement diabolique (comme le dit Next-up) pour tromper tout le monde et rendre la résistance encore plus difficile. Ce n'est pas bien réjouissant tout cela ! Stop Linky Infos Libres 47 Marie-Hélène

Le lun. 12 août 2019 à 13:39, Patrice Goyaud patrice.goyaudCHEZgmail.com a écrit :

Bonjour, Oui, la valeur de courant du CPL, émis depuis le concentrateur est configurable à distance. Cette valeur peut aller jusqu'à 1,5 A, selon les caractéristiques du processeur embarqué dans les modules G3. Pour preuve; lorsque le CSTB a réalisé ses mesures en 2017, il a utilisé un compteur Linky "préparé par Enedis",; En langage clair, son niveau d'émission a été réduit au minimum. La valeur du courant réemis par un compteur Linky est aussi configurable. On se retrouve dans les mêmes conditions que pour les antennes relais: Robin des Toits avait dénoncé la tromperie de l'ANFR qui, lorsqu'elle intervient (à la demande de particuliers ou autres) pour réaliser des mesures d'exposition, prévenait les opérateurs utliisant l'Antenne relai concernée, lesquels s'empressait de réduire la puissance émise le jour des mesures. l'ANFR avait attaqué RDT en diffamation, et RDT ayant les preuves de la tricherie, a gagné le procès.

12 août 2019 à 11:04, Stop Linky Infos libres 47 a écrit : Bonjour tout le monde, Suite au message de Next-Up, nombres d'entre-vous m'ont signalé que les linky étaient tous connectés sur leur territoire ce qui fait que je ne comprends pas du tout le message de Next-Up. Sans parler du taux annoncé (90%) dont il conviendrait peut-être de savoir d'où sort exactement ce chiffre, la question que je me pose est la suivante: Attention, la technique n'étant vraiment pas ma tasse de thé, ma question risque de sembler complètement idiote mais tant pis je me lance. Existe-t-il plusieurs niveaux de puissance du CPL ? Je m'explique: lorsque les linky indiquent associé cela veut dire qu'ils sont connectés et reliés à un concentrateur lui-même activé (car si concentrateur absent ou non activé le linky n'est plus associé). Jusque là c'est bon, non ? Mais est-il possible techniquement que le CPL injecté (quand ça arrange Enedis) soit de très très faible intensité ? Autrement dit existe t-il plusieurs niveaux de puissance du CPL qui permettrait à Enedis de tromper tout le monde comme l'affirme Next-Up ? Merci par avance de vos réponses précises.(oui ou non sur la possibilité de plusieurs niveaux de puissance du CPL injecté) Bien cordialement Stop Linky Infos Libres 47 Marie-Hélène


Date de création : 13/08/2019 21:46
Catégorie : - Incidents compteur
Page lue 6901 fois