En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Des services civiques à la rescousse du Linky ?
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)
Articles
Articles

Le droit de dire Non

droit-dire-non_vignette.jpg

Feu de compteur

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Lire la suite

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Fermer

 

Des services civiques à la rescousse du Linky ?

Des services civiques à la rescousse du Linky ?
Le-Postillon-Grenoble.png

https://www.lepostillon.org/13-Des-services-civiques-a-la-rescousse-du-Linky.html

On a raconté dans le n°35 comment ERDF rencontrait des résistances pour imposer le compteur Linky aux habitants de Fontaine, Echirolles, Saint-Martin-d’Hères et Pont-de-Claix. Cette pauvre petite entreprise galère tellement qu’elle compte maintenant sur des jeunes volontaires en service civique pour lui faciliter la tâche.

Le ministère de l’écologie a lancé dernièrement des missions de service civique intitulées « Volontaires de la transition énergétique – sensibiliser les habitants aux enjeux environnementaux et à la maîtrise de leur consommation énergétique ».

Suite à un appel à candidatures pour financer ces missions, c’est ERDF qui s’est montré volontaire pour apporter de l’oseille. D’une manière totalement désintéressée ? Dans la description de ces « missions », il n’est nulle part fait mention des compteurs Linky, qu’ERDF tente de déployer depuis bientôt un an.

Mais les villes ciblées par cette campagne correspondent, comme par hasard, aux communes où le compteur est installé, et où de nombreuses portes d’habitants restent fermées : Échirolles, Pont-de-Claix, Fontaine. L’antenne d’Unis-Cité Isère, qui s’occupe des services civiques, a refusé de prendre en charge ce programme : « cela ne correspond pas à une mission de service civique pour nous » explique un membre de cette antenne. « Ils ne font pas apparaître le compteur Linky mais il en sera quand même beaucoup question, même si d’autres sujets seront abordés. Et puis c’est bizarre : ERDF supprime des emplois de releveur et veut faire bosser des jeunes gratuitement ».

C’est donc l’antenne Unis-Cité Rhône-alpes qui s’occupe de recruter vingt-quatre volontaires pour aller prêcher la bonne parole éco-technicienne aux bas des immeubles. Le responsable du programme nous assure que « les volontaires n’ont pas pour tâche de vendre du Linky, ce qui n’aurait pas de sens, mais de sensibiliser aux thématiques environnementales de façon large ». Les volontaires vont-ils donc parvenir à faire comprendre aux habitants que la bonne poubelle dans laquelle il faut jeter le compteur Linky, c’est la poubelle jaune fluo ?


Date de création : 02/05/2019 11:40
Catégorie : - Presse
Page lue 379 fois