Vous êtes ici :   Accueil » Incendie à Eu
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Incendie à Eu

Courrier-Picard.jpg

Défi ! Pas cap ! 

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste 2018 des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies. 

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

- Fin avril 2019, au fil de l'examen depuis trois ans des éléments disponibles, j'estime à environ 1000 le nombre le Linky concernés par le feu  ; or nous savons qu'aucun comptage exhaustif n'existe, sauf peut-être dans les bases de données "inviolables" d'Enedis... 

- 50 000 incendies d'origine électrique par an selon Enedis. Nombre qui suit l'augmentation des équipements électriques domestiques... dont Linky est un puissant stimulant (voir le matraquage publicitaire à la TV : Sowee, Bosch... gestionnaires d'énergie)

Après un feu électrique dans un appartement à Eu, Enedis conteste la mise en cause du compteur Linky [Actualisé]

Par Le Courrier Picard | Publié le 19/04/2019
http://www.courrier-picard.fr/178704/article/2019-04-19/feu-de-compteur-linky-dans-un-appartement-eu


Ce vendredi 19 avril vers 14 heures, les pompiers ont été appelés pour un début d’incendie dans un appartement de la chaussée de Picardie, à Eu (Seine-Maritime).

En fait, un compteur électrique Linky s’est trouvé en surchauffe, ce qui a fait fondre une partie du boîtier, entraînant le dégagement de fumées toxiques. Les occupants du logement, un couple et un enfant de 4 ans, ont été légèrement intoxiqués, ainsi qu’un voisin venu les aider.

Ils ont été transportés à l’hôpital d’Eu pour y passer des examens de contrôle, et en sont ressortis assez rapidement. La famille a dû trouver refuge chez des proches, le voisin est retourné chez lui.

La direction régionale d’Enedis en Normandie dément toute mise en cause du compteur Linky. Dans un communiqué, elle souligne : « Une de nos équipes techniques est intervenue aux côtés des pompiers, pour mettre en sécurité une installation électrique dans un appartement de la chaussée de Picardie à Eu. À ce jour, aucune expertise technique ne permet d’identifier l’origine du début d’incendie survenu dans cet appartement. Comme pour tous les incendies domestiques, une expertise indépendante sera menée afin de déterminer les causes précises de cet événement. »

Selon Enedis, « les nouveaux compteurs électriques ne prennent pas feu : toutes les expertises réalisées lors d’incidents d’origine électrique l’ont démontré formellement. Ces appareils respectent scrupuleusement les dernières normes les plus strictes dans le domaine du risque incendie. » Et d’affirmer : « Alors que plus d’un Français sur deux est désormais équipé du nouveau compteur, L’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE) n’a pas constaté d’augmentation de sinistre d’origine électrique en France. »

La direction régionale annonce cependant qu’elle organisera prochainement des permanences pour informer les habitants sur le remplacement du compteur électrique. Elle renvoie aussi sur le site internet www.compteur-linky.com et le numéro vert gratuit d’Enedis : 0 800 054 659.

_-_-_-_-_-_-_

http://www.courrier-picard.fr/178868/article/2019-04-20/linky-t-il-provoque-lincendie-dun-appartement-eu

Linky a-t-il provoqué l’incendie d’un appartement à Eu ?

Par Xavier Togni | Publié le 20/04/2019

Après un départ de feu sur un compteur électrique dans un logement, à Eu (Seine-Maritime), des locataires s’interrogent. Enedis défend son compteur Linky.

Les habitants du quartier Morris, une résidence de 50 logements construite par Habitat 76, sont inquiets. Vendredi 19 avril vers 14 heures, un début d’incendie s’est déclaré dans un appartement, au deuxième étage d’un des trois immeubles.
Feu au niveau du tableau électrique

Le feu a pris au niveau du tableau électrique, où venait d’être installé un nouveau compteur Linky. L’ensemble des logements est en cours d’équipement. Mais Enedis conteste vigoureusement toute responsabilité de ce compteur, en l’absence d’expertise technique.
Les locataires sont inquiets

Ce qui n’empêche pas de nombreux locataires d’exprimer leurs craintes. À commencer par les victimes du sinistre. Si l’incendie a été rapidement maîtrisé, la combustion des fils électriques et du plastique a dégagé des fumées toxiques, qui ont incommodé les occupants du lieu – un couple avec un enfant de quatre ans – et leur voisin du dessus, venu leur prêter main-forte. Ils ont été admis à l’hôpital d’Eu, où ils ont été mis sous oxygène pendant une demi-heure avant de ressortir. La famille touchée n’a pu regagner son domicile, qui doit être remis en état et nettoyé. Hébergée par des proches, elle sera relogée par la mairie à partir de mardi.
Deux départs d’incendie

Mathieu Legrand, le voisin, estime également que le compteur Linky n’est pas directement en cause, mais il pense que l’installation, par une société sous-traitante, a été bâclée. Il explique que ce compteur a été posé le mercredi 17 avril, dans la matinée. « Dans la journée, ça a disjoncté plusieurs fois », affirme-t-il. Et le soir même, la locataire l’appelait au secours après avoir constaté des étincelles sur le tableau électrique : « Ça commençait à fondre derrière le compteur, un des fils électriques était noir », assure Mathieu Legrand.

Vendredi, la famille venait de sortir de chez elle. « Mais, arrivé en bas de l’immeuble, mon voisin a entendu une alarme incendie. Il a eu un pressentiment, il est remonté chez lui et a vu des flammes sortir du compteur », raconte Mathieu Legrand, de nouveau sollicité. Les deux hommes ont alors frappé à toutes les portes pour faire évacuer les résidants, en attendant les secours.

« Je ne crois pas aux coïncidences », confie Mathieu Legrand. Qui dénonce « le laxisme d’Enedis. Ils ont été prévenus du premier incident. Personne n’est passé voir ». Lui n’a pas encore de compteur Linky chez lui. Comme d’autres résidants dans le même cas, il se renseigne pour savoir s’il leur serait possible de refuser. Et demande au moins des vérifications systématiques.
Enedis rejette toute responsabilité de son compteur

La direction régionale d’Enedis en Normandie dément toute mise en cause du compteur Linky. Dans un communiqué, elle souligne : « Une de nos équipes techniques est intervenue aux côtés des pompiers, pour mettre en sécurité une installation électrique dans un appartement de la chaussée de Picardie à Eu. À ce jour, aucune expertise technique ne permet d’identifier l’origine du début d’incendie survenu dans cet appartement. Comme pour tous les incendies domestiques, une expertise indépendante sera menée afin de déterminer les causes précises de cet événement. »

La direction dit comprendre « la vive émotion exprimée autour de cet événement ». Mais elle affirme : « Les nouveaux compteurs électriques ne prennent pas feu : toutes les expertises réalisées lors d’incidents d’origine électrique l’ont démontré formellement. Ces appareils respectent scrupuleusement les dernières normes les plus strictes dans le domaine du risque incendie. » Et d’affirmer : « Alors que plus d’un Français sur deux est désormais équipé du nouveau compteur, L’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE) n’a pas constaté d’augmentation de sinistre d’origine électrique en France. »

La direction régionale annonce cependant qu’elle organisera prochainement, « avec l’appui de la municipalité d’Eu », des permanences pour informer les habitants sur le remplacement du compteur électrique. Elle renvoie aussi sur le site internet www.compteur-linky.com et le numéro vert gratuit d’Enedis : 0 800 054 659.
Des collectifs anti Linky

Plusieurs collectifs d’habitants refusant le compteur Linky ont été créés, notamment dans la Somme. Ils invoquent les éventuelles conséquences sur la santé et des problèmes de sécurité. L’un de ces collectifs anti-Linky est né à Saint-Valery-sur-Somme voici quelques semaines. Et il a reçu le soutien de la municipalité.

Le maire veut faire « respecter la liberté des propriétaires ». La municipalité du Tréport, elle, avait pris un arrêté demandant à Enedis de solliciter les propriétaires de logements avant d’installer un appareil Linky. Cette délibération est attaquée devant le tribunal administratif.


Date de création : 22/04/2019 09:03
Catégorie : - Incidents compteur
Page lue 49126 fois