Vous êtes ici :   Accueil » Mareuil-lès-Meaux facture doublée.
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Mareuil-lès-Meaux facture doublée.

Magjournal

https://www.magjournal77.fr/mareuil-les-meaux-compteur-linky-un-an-apres-corinne-et-didier-ont-engage-une-procedure-judiciaire/

 

Un an après avoir soulevé le dysfonctionnement de leur compteur Linky auprès de Magjournal, Corinne et Didier, habitants de Mareuil-lès-Meaux, ont annoncé, mercredi 27 mars, avoir engagé une procédure judiciaire contre Enedis.

Depuis la parution de l’article de Magjournal (relire ici), Corinne et Didier ont fait changer leur compteur Linky mais leurs factures restent encore élevées : huit cents euros pour deux mois. Le couple a décidé d’avoir recours à la justice et demande le remboursement des sommes indues, la réparation des appareils électriques en panne, pannes causées par les coupures. Ils veulent aussi la pose d’un compteur « adapté ». Ils mènent encore le combat qui leur apparaît comme celui du pot de terre contre le pot de fer. Corinne affirme : « Nous irons jusqu’au bout ».

Didier déclare : « L’opérateur Enedis continue d’affirmer que les données enregistrées sur notre consommation sont justes. Comment peut-on expliquer que nous avons la même consommation en été qu’en hiver alors que nous n’utilisons pas le chauffage et que nos radiateurs sont ultra-performants en terme d’économie d’énergie ? » Pourtant, le médiateur EDF et le médiateur national de l’énergie ont confirmé les dires d’Enedis : « La consommation est excessive mais il n’y a pas d’anomalie du compteur. Le défaut venait de l’ancien compteur ».

Trois compteurs et toujours pas de solutions

Un technicien en métrologie est venu prendre des mesures avec un instrument certifié par Enedis. Il a constaté des erreurs allant jusqu’à 398 %… Le compteur a été changé en urgence, en 48 heures. Six experts se sont pressés au chevet du second appareil : « On se serait cru dans le Malade imaginaire, la pièce de Molière » commentent Didier et Corinne. Le deuxième compteur a, à son tour, été classé non-conforme.

Un échange pour un nouvel appareil d’une marque différente a été alors décidé. Le troisième compteur était conforme juste avant la pose mais au bout de quinze jours, les mesures sont devenues incohérentes.

Le couple a été remboursé de 2 400 euros pour le trop perçu des deux premiers compteurs, ce qui correspond au prorata de leur consommation d’avant l’installation du compteur Linky. Mais le troisième compteur est encore considéré comme conforme et toujours posé, « alors que les relevés ne correspondent toujours pas à la consommation ».

Pour le moment rien n’explique les dysfonctionnements et les hypothèses « les-plus-farfelues-mais-pourquoi-pas » font leur apparition. Didier raconte : « On m’a même conseillé d’accrocher une gousse d’ail ou un crucifix ». Un analyseur de réseaux a été posé en début du mois. Didier pense qu’il s’agirait peut-être du courant porteur de sa ligne internet qui perturberait les fréquences émises par Linky. Enedis n’a pas validé la piste, estimant que tout est sécurisé.


Compteur Linky : la facture d’électricité de Corinne et Didier a doublé

La facture d’électricité du couple d’habitants de Mareuil-lès-Meaux est « salée » depuis l’installation en juin 2017 du compteur Linky. Corinne et Didier ont témoigné pour Magjournal, dimanche 6 mai.

La facture d’électricité est passée de 550 euros, pour deux mois avec une consommation de 1 800 kWh, en janvier 2017, à 1 140 euros avec 3 700 kWh, un an plus tard. Pourtant Corinne et Didier assurent n’avoir pas changé leurs habitudes de consommation et pointent un dysfonctionnement du compteur Linky installé en 2016. Ils mènent depuis un combat « du pot de terre contre le pot de fer ».

En effet, Enedis, l’entreprise chargée de déployer les compteurs dans toute la France, n’a pas constaté de problème. Les réponses apportées sont loin de satisfaire le couple. Didier raconte : « Ils nous ont d’abord dit que les anciennes factures étaient sous-évaluées parce que notre compteur ne fonctionnait que sur deux phases, l’une était défectueuse. Pourtant, à l’époque, tous les appareils électriques fonctionnaient normalement. A chaque fois que nous leur avons donné une réponse factuelle contradictoire, ils nous ont sorti une nouvelle explication ».

Entre l’entreprise et ses clients, le courant ne passe plus et la situation n’est pas prête à s’arranger. Didier et Corinne ont subi des coupures de courant qui ont entraîné des dommages sur la pompe à chaleur et la machine à laver, rendues inutilisables. D’autres dysfonctionnements sont régulièrement constatés. « Un jour, la porte de notre garage s’est ouverte toute seule » se souvient encore Didier.

La courbe des consommations montre parfois des pics anormaux, sans que le couple n’ait utilisé le moindre appareil. « Nous aurions apparemment beaucoup consommé au mois d’août alors que nous étions en vacances et que seul le frigo et l’alarme étaient branchés » précise Corinne. L’entreprise a même refusé un échange de compteur ou la pose d’un deuxième compteur pour comparer les consommations.

Une impasse

Le couple se retrouve sans solution d’autant qu’aucune réponse précise n’a été apportée par Enedis malgré l’envoi de nombreux courriers. Leur assurance a besoin qu’Enedis atteste qu’il y a eu des coupures pour indemniser les dommages causés sur les appareils. De plus, Corinne et Didier ont dû abandonner leur projet de vente immobilière : « Avec une facture de 600 euros par mois, personne ne voudra acheter notre maison » lâche Corinne.

Le service consommateur a été saisi et le dossier a été transmis au médiateur EDF mais le couple s’attend à une action en justice : « Les deux entreprises, EDF et Enedis, se renvoient la balle ». Un combat de plusieurs années commence.


Date de création : 30/03/2019 15:29
Catégorie : - Quelles économies ?
Page lue 5009 fois