En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Gravelines Électrosensible, Sophie vit un enfer
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog

Le droit de dire Non

droit-dire-non_vignette.jpg

Feu de compteur

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Lire la suite

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Fermer

 

Gravelines Électrosensible, Sophie vit un enfer

VDN.jpg

Gravelines Électrosensible, Sophie vit un enfer à cause des cinq compteurs Linky installés dans son immeuble

Olivier Dufourg |

http://www.lavoixdunord.fr/560190/article/2019-03-29/electrosensible-sophie-vit-un-enfer-cause-des-cinq-compteurs-linky-installes

Sensibilité électromagnétique. Traduction : « Intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques ». En clair ? Les personnes exposées à certains appareils électroménagers (un micro-onde, par exemple), aux téléphones mobiles, aux ordinateurs, à la télévision, etc., peuvent ressentir des douleurs insupportables : maux de tête, de gorge, douleurs musculaires, fatigue, insomnie, acouphènes, pertes de concentration, etc. Et pour lutter contre ces maux, aucun traitement n’existe véritablement à ce jour.

Sophie, qui vit dans un appartement de Partenord avec ses quatre enfants âgés de 2 à 17 ans, est justement « électrosensible ». « Le micro-onde, je l’ai banni. L e téléphone portable, je le mets systématiquement sur le haut-parleur. Quant à l’ordinateur et la télé, je les utilise, mais avec modération. » Seul hic ? Début mars, cinq compteurs Linky ont été adossés à l’un des murs de son logement. Et le gros souci, c’est que ce type d’appareils ne fait pas bon ménage du tout avec son électrosensibilité. « Il est difficile de décrire ce que je ressens. Ça me lance dans le cerveau… »

Depuis, la Gravelinoise explique avoir contacté Partenord. Sans succès, selon elle. « J’ai également envoyé un courrier au maire de Gravelines, mais pas de réponse. La sous-préfecture, elle, m’a répondu (dans les deux cas, elle nous tend le courrier, ndlr) en m’indiquant que ma lettre a été transmise à Enedis et qu’elle veillerait à « ce que vous soyez informée des informations qui seront portées à notre connaissance». Depuis, plus rien. »

Des compteurs décriés

Du côté de la mairie de Gravelines, on assure ne pas avoir eu connaissance du courrier de Sophie, dans lequel elle réclame deux choses : soit « la désinstallation urgente des cinq compteurs communicants » ; soit un relogement dans une maison sans compteur ou avec un compteur unique mais éloigné du lieu de vie familial. « En plus, ajoute Sophie, ces compteurs sont posés sur des tableautins en bois, qui est un matériau combustible. Cela est contraire à la norme NFC 14-100 en vigueur. »

Plus globalement, cette affaire vient alimenter la polémique autour des compteurs Linky, déployés depuis 2015. Cette semaine, nos confrères de Capital ont publié un sondage exclusif qui révèle qu’une très large majorité de Français (71 %) s’opposent au caractère obligatoire de leur installation. Pointés du doigt ? Ces appareils pilleraient nos données personnelles, pourraient mettre le feu aux logements et auraient un impact sur la santé, notamment celle des personnes sensibles aux ondes. Comme Sophie.

Mots-clés associés

Date de création : 30/03/2019 10:38
Catégorie : Linky : Le compteur-capteur communicant : toutes les questions - Presse
Page lue 429 fois