Vous êtes ici :   Accueil » Faire feu de tout bois
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Faire feu de tout bois

Faire feu de tout bois

Le gouvernement qui a précédé celui de monsieur Macron a réduit l'injonction de faire à l'envoi d'un formulaire et des pièces justificatives au greffe du Tribunal d'Instance qui statue à huis clos, alors que jadis, il y avait une audience publique où les protagonistes s'exprimaient oralement et remettaient un écrit s'ils le souhaitaient (je le sais car je l'ai fait et j'ai gagné.)

Bien sûr, aucune solution, même payante n'a abouti pour l'instant. Mais l'assignation n'est pas la seule solution pour qui ne meurt pas sans se battre ; on nous dit qu'il faut aller voter, que la démocratie se mérite en l'utilisant. Alors utilisons-la.

Si on veut agir, ne pas rester les bras croisés, chatouiller le système, ou les voisins, alors il faut aussi utiliser les moyens faibles mais gratuits mis à notre disposition. Ça permet de s'expliquer officiellement, ça oblige à poser les problèmes clairement, et ça fait du bien au moral. En outre, ça démontre à ces gourdes de politiques qu'en effet, nous ne sommes pas vraiment dans un Etat de droit.

J'en suis à deux injonctions de faire contre Enedis, à chaque fois retoquées ; https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1787 (un formulaire, pas d'audience)

Je suis en train de rédiger une troisième. Pourquoi ?

1. C'est gratuit.

2. Les juges s'instruisent (mais ils n'instruisent rien...); la question des compteurs communicants leur parle un peu plus. Et peut- être qu'ils l'évoquent entre eux.

3. Je découvre la logique et les contraintes du droit. La réponse des juges éclaire nos arguments sous un jour juridique. Bref, je me forme un peu au droit. Bref, ceux qui disent toujours :"Ça ne sert à rien !", "Combat d'arrière-garde !" ne m'impressionnent pas. Ils profitent quand même des victoires de ceux qui se battent à leur place.

_-_-_

J'ai aussi vu deux conciliateurs de justice (rendez-vous pris en mairie).
C'est gratuit.
Ça met la question sur leur table.
J'ai des traces écrites (bulletin de non-conciliation, au moins aussi important qu'une LRAR)

Demandez une conciliation avec votre responsable Enedis / Gazpar, avec vos voisins : vous promouvez ainsi nos arguments d'esprits libres.

La deuxième fois messieurs Bouvier et Ledez ne se sont pas déplacés. J'ai une attestation qui l'indique.
Au cas où un jour, je suis assigné (en 2026 peut-être ? wink) ) mon dossier juridique existe déjà.

J'ai aussi vu deux fois la défenseuse* des droits.

Tous ces gens évoquent "l'inéluctabilité" des compteurs communicants...

Imaginez l'effet produit sur le système politico-judiciaire si tous les membres des collectifs s'emparaient de ces procédures gratuites et saturaient ainsi physiquement ces instance gratuites ?

Nous voulons que notre revendication soit-entendue ? Alors utilisons tous les moyens légaux comme disait Jean-Jacques Goldman.


Arguments à apprécier pour un projet d'injonction de faire d'un particulier contre Enedis.


Certains s'appuient sur la notion "droit de l'inexécution du contrat " pour justifier la pose forcée des compteurs. C'est oublier qu'il ne s'agit pas avec Linky de l'accès, de la réparation, ou remplacement d'un compteur à l'identique, mais de la pose d'un appareil radicalement différent ; les CGV invoquent l'innovation technologique, mais n'autorisent nullement le changement de la finalité (capture évolutive de données) et des fonctionnalités de  cet appareil à triple émission de Champs Electro-Magnétiques (CPL, GPRS, ZIGBEE,)

Je suis propriétaire de mon réseau électrique intérieur. Même si je suis locataire, mon contrat ne prévoit pas que la destination et les fonctions des équipements changent. J'en ai la jouissance et la responsabilité. Et le Courant Porteur en ligne est bien une modification technique qui suppose des câbles blindés, l'Emetteur Radio Linky aussi.

Vous voulez remplacer mon compteur par un nouveau compteur ? Oui, c'est dans le contrat. Vous voulez le remplacer par un appareil  aux fonctions différentes, comme ce capteur CPL Linky ? Non, ce n'est pas dans le contrat.


défenseuse*  ; je refuse l'imposition de "défenseure" qui n'est pas dans l'oreille de la langue française ; je suis de l'avis de l'Académie française, et du Québec. Ceux qui hurlent à la simplification de la langue la compliquent toujours. Voir ici.


Date de création : 08/03/2019 10:50
Catégorie : - Justice
Page lue 4943 fois