Vous êtes ici :   Accueil » Gilets jaunes, débat National, Observatoire du Nucléaire
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Gilets jaunes, débat National, Observatoire du Nucléaire

Stéphane Lhomme - Free stephanelhomme@free.fr via listes.ouvaton.coop
    
   Vendredi 4 janvier 2018

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr


Chères amies, chers amis


L'année 2018 s'est terminée par le mouvement des Gilets Jaunes, un mouvement étonnant, parfois disparate, avec quelques (rares) revendications pas toujours très progressistes, mais avant tout un vrai mouvement de révolte populaire contre les parasites privilégies qui maintiennent depuis des décennies la population dans la précarité et la misère.

Même si tout n'est pas parfait chez les Gilets Jaunes, on ne peut pas passer sa vie à soupirer de désespoir en regardant faire Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron... et rester les bras croisés lorsqu’enfin le peuple se rebiffe.

Le mouvement des Gilets Jaunes est en phase de replis car ce sont les fêtes, mais il n'y a aucune raison que cela ne redémarre pas ensuite : pas forcément sous les mêmes formes (même si de nombreux courageux occupent encore des Ronds-Points ou des terrains proches).

Le gouvernement a annoncé un "Grand débat national". Pour tout vous dire, je n'ai jamais cru à ce genre de messes et les ai même souvent dénoncées et contestées. Cependant, le mouvement des Gilets jaunes a été d'une telle force que, peut-être, cette fois, il sera possible de faire sortir quelque chose de ce "débat national".

Et c'est bien là que les comités anti-Linky ont leur mot à dire.

Le mouvement des Gilets Jaunes a commencé à propos du prix de l'énergie et, même s'il a bien heureusement évolué vers des revendications sociales et sociétales, la question de l'énergie reste cruciale. Or vous le savez (révisions sur http://refus.linky.gazpar.free.fr !), Linky va nous coûter très cher :

- financement du programme (la Cour des comptes a montré qu'enedis allait y gagner des milliards sur notre dos)

- abonnements plus élevés pour ne pas disjoncter ( cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/linky-disjoncte.pdf )

- factures qui s'envolent sans raison ( http://refus.linky.gazpar.free.fr/factures-multipliees.htm )

- appareils ménagers qui dysfonctionnent ou sont carrément détruits ( http://refus.linky.gazpar.free.fr/appareils-fous.htm)

- sans oublier les incendies qui coûtent cher... quand il ne tuent pas ( http://refus.linky.gazpar.free.fr/incendies-linky.htm )

Que ce soit dans la cadre de ce fameux "grand débat" ou en toute autre occasion, nous devons mettre le Linky au coeur des revendications. Courage, ensemble nous pouvons retrouver notre dignité de citoyens libres.

NB : sur le plan juridique, il se passe beaucoup de choses, et c'est difficile de tout trier. Sachez que les procédures - pour des communes et pour des particuliers - intentées avec le cabinet Artémisia continuent (tout cela est très long) avec entre autre le valeureux maire de Bovel José Mercier (mais aussi d'autres communes vaillantes comme Tarnos et d'autres). A suivre.

Stéphane


Des nouvelles me concernant

Je ne peux bien sûr pas m'étendre sur cette liste publique mais je tiens à remercier du plus profond de moi-même les gens qui ont répondu à mon appel pour que, malgré le départ brutal (et définitif) de ma compagne, je puisse rester encore des mois dans mon logement et éviter à mes enfants un déménagement humiliant (en plus de la séparation). Submergé par les innombrables démarches administratives (celles et ceux qui sont passés par là voient de quoi je veux parler), et trop accablé pour pouvoir travailler, je n'ai pas pu répondre à chaque personne et je tiens à m'en excuser le plus humblement. Je suis aussi très touché de innombrables messages d'encouragement et de soutien que j'ai reçus, et qui remplissent une caisse entière.

Aujourd'hui, la priorité est de faire en sorte que l'association dont je suis le salarié unique, l'Observatoire du nucléaire, puisse me verser un salaire un peu plus conséquent que le pauvre smic (1188 euros/mois) que j'ai reçu depuis 2012.

Le mieux serait que de nombreux versements automatiques mensuels (même d'un petit montant) viennent pérenniser le salaire... et si possible l'augmenter un peu. En ce sens, je vous joins ci-dessous l'appel de mon Président.

Merci encore infiniment de vos soutiens. Je ne suis pas encore en état de reprendre vaillamment le combat, mais j'espère aller mieux et revenir au front...

Stéphane

Jeudi 3 janvier 2019

Patrick Destruhaut
Président de l'Observatoire du nucléaire
http://www.observatoire-du-nucleaire.org

Aux sympathisants et donateurs
de l'Observatoire du nucléaire
 

Objet : Appel urgent de l'Observatoire du nucléaire


Madame, Monsieur,
 

L'Observatoire du nucléaire a été créé en 2010 par Stéphane Lhomme et j'en suis le Président bénévole depuis 2012 pour aider Stéphane dans la mise en œuvre de ce projet. Salarié de l'Observatoire du nucléaire depuis 2012, Stéphane a lui-même fixé son salaire au seul smic "pour ne pas profiter de la lutte". Cet engagement honorable a tenu jusqu'à aujourd'hui.

Cependant, la situation est désormais différente avec le départ de la compagne de Stéphane qui, pendant toutes ces années, a largement et volontairement contribué au projet de l'Observatoire du nucléaire en étant la principale source de revenu de la famille.

Toujours est-il que, aujourd'hui, il est impératif de pouvoir offrir à Stéphane un salaire décent pour continuer son travail et pouvoir s'occuper de ses enfants. Il doit accepter que cela ne reviendra pas à "profiter de la lutte" mais seulement à rétribuer correctement quelqu'un qui le mérite de part la qualité de son travail (voir notre site web ou par exemple des tribunes publiées par Le Monde ici et ici).

C'est pour cela que, aujourd'hui, je lance un grand appel pour que celles et ceux qui le peuvent mettent en place un versement mensuel (par exemple par prélèvement automatique) en faveur de l'Observatoire du nucléaire.

Vous trouverez ci-joint un RIB-IBAN de l'Observatoire du nucléaire avec lequel vous pourrez faire cette démarche auprès de votre banque.

Si c'est votre cas, merci de nous en tenir informés par exemple par e-mail : contact@observatoire-du-nucleaire.org . L'idée est d'avoir suffisamment de prélèvements pour couvrir le salaire actuel (smic) et si possible une augmentation qui dépendra bien sûr du montant total qui pourra être recueilli chaque mois.


Je remercie par avance celles et ceux qui pourront répondre positivement à cet appel.

 
Patrick Destruhaut
Président de l'Observatoire du nucléaire
http://www.observatoire-du-nucleaire.org


Date de création : 04/01/2019 16:04
Catégorie : -
Page lue 8059 fois