Vous êtes ici :   Accueil » Flines-les-Râches : un arrêté
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Flines-les-Râches : un arrêté

VDN.jpg

http://www.lavoixdunord.fr/509310/article/2018-12-18/un-arrete-pris-pour-reglementer-l-installation-des-compteurs-linky-en-janvier#

Flines-les-Râches
Un arrêté pris pour réglementer l’installation des compteurs Linky en janvier 2019

C’est lors du dernier conseil municipal en date qu’Annie Goupil a annoncé la couleur. Alors qu’Enedis va déployer ses nouveaux compteurs électriques communicants début 2019 à Flines, la maire, après avoir envisagé d’organiser une réunion d’information, a finalement choisi de prendre un arrêté municipal pour rassurer les habitants et contraindre Enedis à montrer patte blanche. « Enedis, que j’avais sollicité, n’a pas souhaité participer à une réunion publique dans la mesure où ils sont souvent pris à partie, parfois de manière virulente, raconte Annie Goupil. J’ai alors pensé faire intervenir une association pour animer la réunion mais ces dernières sont généralement hostiles à Linky et leur discours aurait été orienté. »

NdR : Madame Goupil, à ma connaissance les seules "associations" pro-Linky sont la CLCV, QueChoisir, avec d'autres instances telles que l'INC, l'ANSES, la FNCCR, etc. Toutes parfaitement désintéressées et objectives, bien entendu... Enedis plaque sa publicité mensongère éculée sous l'article de la Voix du Nord, dans toute la presse, sur tous les écrans... Qui peut se plaindre que leur droit à la propag... pardon à l'expression, soit bafoué ?

Communes qui refusent en Nord-Pas-de-Calais

L’arrêté municipal pris le 29 novembre pour cadrer l’installation des nouveaux compteurs a donc fait l’objet d’une délibération votée à l’unanimité des élus du conseil municipal. Validé par la sous-préfecture ce mardi, il décline une série d’exigences municipales à l’égard d’Enedis et des entreprises sous-traitantes qui seront chargées d’installer les nouveaux compteurs « intelligents » chez les particuliers.

Contrôler l’identité et l’activité des sous-traitants

L’arrêté prévoit ainsi que le planning (lieux et dates) d’intervention devra être communiqué à la mairie « au moins un mois avant le début du chantier », avec les coordonnées et la raison sociale de l’entreprise habilitée à intervenir dans chaque foyer. Ce planning sera alors « affiché en mairie durant tout le temps des travaux ». La commune entend contrôler l’identité des sous-traitants désignés par Enedis et la qualité de l’information qu’ils dispenseront aux usagers. L’arrêté les invite ainsi à se présenter en mairie « au plus tard 30 minutes avant la première intervention » programmée, avec leurs plaquettes d’information à remettre aux usagers. Dans le cas contraire, « le maire ou son représentant (…) suspendra immédiatement les opérations programmées et dressera un procès-verbal constatant cette suspension », prédit l’arrêté.

Le texte exige par ailleurs que le sous-traitant intervienne à la seule condition que l’usager soit présent et qu’il ait donné l’accord pour que son compteur soit remplacé, que ce dernier soit situé « à l’intérieur comme à l’extérieur du domicile ». L’intervenant devra alors expliquer le fonctionnement de Linky et informer l’usager sur les droits qui sont les siens « en matière de protection de ses données personnelles ». Le propriétaire pourra, toujours selon l’arrêté, signifier au technicien son refus de voir les données « enregistrées dans le compteur et transmises au fournisseur d’énergie comme à des sociétés tierces ».

Enedis  : «Nous souhaitons d’abord privilégier le dialogue»

Enedis, qui n’avait pas encore pris connaissance ce mardi de l’arrêté flinois, a néanmoins réagi par la voix de Jean-Michel Jausseme. Le directeur territorial du gestionnaire du réseau d’électricité estime que refuser Linky aujourd’hui, c’est reculer pour mieux sauter : « Si cet arrêté ne fait que repréciser la loi pour accompagner le déploiement de Linky, nous n’y voyons aucun inconvénient. En revanche, s’il va à l’encontre, nous serons peut-être amenés à saisir le tribunal administratif. Nous souhaitons d’ici là privilégier le dialogue. Que ce soit avec les particuliers, qui expriment des craintes, comme avec les communes dont certaines, je le rappelle, ont été déboutées par la justice pour avoir voulu s’opposer aux nouveaux compteurs.

Toujours ce vilain mensonge !  Certaines, oui. Et pour une dizaine, comme Loubaut, l'arrêté n'est plus attaquable.
Celles qui ont été déboutées reprennent des arrêtés avec cette fois les arguments qui mouillent le préfet : non respect du règlement sanitaire départemental. Et beaucoup de maires, qui sont des braves gens ordinaires, se laissent intimider, qui peut leur en vouloir ?

Des communes refusent officiellement et légalement anti-Linky

Contrairement à ce que prétendent les dirigeants de l'industriel Enedis, divers journalistes mal informés (dont les incompétents "décodeurs" du Monde) et bien sûr les dirigeants menteurs de l'UFC-QueChoisir, il est tout à fait possible pour une commune d'interdire légalement les compteurs Linky.

C'est par exemple le cas de Saint-Macaire (33) dont les deux délibérations anti-Linky (cf ici et ici ) n'ont pas été attaquées et sont donc définitivement valables. C'est le cas d'autres communes comme Loubaut (09),Colombiers (17), Lhuys (02), Calès (24), Yerres (91), Bouc-Bel-Air (13), Chauconin-Neufmontiers (77), etc
http://refus.linky.gazpar.free.fr/

Leur installation est obligatoire car elle émane d’une directive européenne qui généralise le recours à des compteurs électriques communicants.

Toujours ce vilain mensonge ! Ceux qui ont écrit ceci mentiraient-ils ?

Les Flinois recevront un courrier 45 jours avant notre intervention chez eux. Cela étant, nous n’allons pas entrer chez les gens par effraction ni appeler la police pour l’installer de force…

Toujours ce vilain mensonge !   Tout le monde n'est pas prévenu, loin de là. très soivent, les usagers sont mis devant le fait accompli. Violer la loi, c'est tellement plus facile en l'absence des intéressés !

Les clients doivent néanmoins savoir qu’après 2021, date prévisionnelle de la fin du déploiement en France, il leur faudra payer pour relever leur ancien compteur ou le faire réparer puisqu’avec la généralisation de Linky ces interventions, aujourd’hui gratuites, n’auront plus lieu d’être et disparaîtront. 

iToujours ce vilain mensonge !  Des interventions pour remplacer des Linky défaillants ont lieu tous les jours. Ces ordinateurs sont évidemment plus fragiles que les compteurs électro-mécaniques !  Et l'obligation de fournir l'électricté est inscrite dans la loi.


Date de création : 20/12/2018 15:58
Dernière modification : 22/01/2019 09:48
Catégorie : - Presse
Page lue 6271 fois