Vous êtes ici :   Accueil » Propriété des Compteurs Henri Proglio EDF 2011
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Propriété des Compteurs Henri Proglio EDF 2011

Un peu las d'entendre trop souvent qu'Enedis serait propriétaire des compteurs malgré mon effort pour éradiquer cette ineptie, je mets ci-dessous des éléments de 2011, peut-être peu connus...

Propriété et coûts des compteurs Linky  
Des propos aux lourdes conséquences

FNCCR.jpg

Créée en 1934, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) est une association regroupant près de 500 collectivités territoriales et  établissements publics de coopération, spécialisés dans les services publics d’électricité, de gaz, d’eau et d’assainissement, de communications électroniques, de valorisation des déchets, que ces services soient délégués (en concession) ou gérés directement (en régie). Les collectivités locales sont propriétaires des réseaux de distribution d’électricité basse et moyenne tension.
www.fnccr.fr

FNCCR  COMMUNIQUE  10 novembre 2011

https://www.bastamag.net/IMG/pdf/Communique_fnccr_propriete_linky_declarations_proglio_101111_v2.pdf

Henri Proglio, 2011 : "ERDF est concessionnaire, exploitant d’un réseau appartenant aux collectivités locales, qui le lui «prêtent» dans le cadre de contrats de concession. Les collectivités locales sont propriétaires des ouvrages des réseaux de distribution, des compteurs et des systèmes de comptage (article L 322-4 du Code de l’énergie)."


Ce 8 novembre 2011, dans un entretien avec les lecteurs du Parisien, Henri Proglio, PDG d’EDF, a remis en cause, d’une manière surprenante, la nature des relations entre concédant et concessionnaires. La FNCCR dénonce des propos aux lourdes conséquences.


Dans un entretien avec les lecteurs du Parisien, Henri Proglio, PDG d'EDF, est revenu sur les modalités de déploiement du compteur évolué Linky. 

Le coût du compteur Linky revu à la hausse. Le PDG d’EDF a évalué le coût unitaire du compteur "entre 200 et 300 euros par foyer", largement au-delà de l'estimation qui avait été faite lors de l’annonce de la généralisation du dispositif (120 euros), supérieur aussi à la fourchette de 120 à 240 euros, donnée par ERDF le 8 juin 2010.

Une telle fourchette se traduirait par un coût global de 7 à 10,5 milliards d'euros, largement au-dessus des estimations rendues publiques par Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique le 28 septembre 2011 (4,3 milliards d’euros).


Linky : la gratuité n’existe pas 

Henri Proglio indique qu’il souhaiterait « en faire cadeau à (ses) clients ». Dans l’électricité comme ailleurs, la gratuité n’existe pas. La FNCCR rappelle que le compteur est payé par le consommateur, près de la moitié de sa facture étant consacrée au tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (Turpe). S’il génère des économies, le compteur Linky pourra être neutre pour le consommateur mais il ne sera pas gratuit.


Le compteur appartient aux collectivités locales

Henri Proglio affirme que la règlementation doit être « revue afin de garantir pour (son) entreprise un retour sur investissement (…). Pour cela, il me semble normal de considérer que le nouveau compteur Linky m’appartient ».


ERDF est concessionnaire, exploitant d’un réseau appartenant aux collectivités locales, qui le lui « prêtent » dans le cadre de contrats de concession. Les collectivités locales sont propriétaires des ouvrages des réseaux de distribution, des compteurs et des systèmes de comptage (article L 322-4 du Code de l’énergie). Le 28 septembre, Eric Besson a d’ailleurs signifié que la généralisation n’imposait pas de « changer la loi à ce stade ».


Enfin, outre qu’ERDF n’a pas à s’approprier les compteurs,
le TURPE lui garantit un retour sur investissement
avec une rémunération annuelle de 7,25%.


L’indépendance d’ERDF est-elle garantie ?


« Je veux bien investir des milliards d’euros à la condition d’avoir devant moi la durée nécessaire pour amortir ces investissements et récupérer ma mise » : en parlant du compteur Linky comme si son déploiement était géré par EDF, Henri Proglio met gravement en cause l’indépendance du gestionnaire de réseau,
ERDF, sa filiale à 100%. La FNCCR rappelle que les activités de fourniture et d’acheminement sont désormais indépendantes.

----------

Extrait de l’entretien d’Henri Proglio (Le Parisien - 8 novembre 2011)


Henri Proglio: "Linky est un compteur intelligent et interactif. En traitant à distance un certain nombre de sujets, il autorise une lecture en temps réel et à distance des données et évite par exemple les écarts entre les estimations et votre consommation réelle, source d’encore trop d’erreurs. Après avoir été expérimenté sur 300.000 foyers, Linky se trouve désormais en situation de pouvoir être généralisé à toute la France, soit 35 millions de foyers, ce qui représente un investissement de 4,5 à 5 milliards d’euros !

Doit-il pour autant être facturé à nos clients ? Je ne pense pas. EDF peut largement se financer grâce aux économies et aux gains de productivité que permettra ce compteur. Mais à la condition que la règlementation soit revue afin de garantir pour mon entreprise un retour sur investissement. Sauf qu’actuellement, je suis dans l’obligation de le facturer au consommateur, à hauteur de 200 à 300 euros par foyer. Alors qu’on pourrait l’éviter par une évolution réglementaire nécessaire, et en faire cadeau à nos clients.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, les compteurs appartiennent au réseau qui appartient lui aux collectivités territoriales. Nous ne sommes que gestionnaire. Or je veux bien investir des milliards d’euros à la condition d’avoir devant moi la durée nécessaire pour amortir ces investissements et récupérer ma mise. Pour cela, il me semble normal de considérer que le nouveau compteur Linky m’appartient et que si une collectivité met fin au contrat de délégation de service, elle me rembourse les sommes non amorties." 

-------------


Date de création : 20/12/2018 10:58
Dernière modification : 20/03/2019 18:14
Catégorie : - Propriété des compteurs
Page lue 5366 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !