En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Soutenir Stéphane Lhomme
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog
Articles
27/02/2020 : - GRDF sommaire
Commentaires blog

Le droit de dire Non

droit-dire-non_vignette.jpg

Feu de compteur

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Lire la suite

St-Cyr-SUR-MORIN_.jpgFeu de compteur

Pour l'Etat, c'est à dire, EDF, c'est-à-dire Enedis, Linky ne brûle jamais.

Pour les déféqueurs de niouzes,
les décrypteurs,
les Scélérats comme Selectra et autres menteurs des médias financés par nous (nos taxes et la publicité),
Linky ne brûle jamais. Soit.
Alors il fond ? Il se consume ?  Voilà qui est beaucoup moins inquiétant...

Et on peut même monter le compteur sur un support en bois dans les coffrets en plastique (oui, c'est légal :norme NF 14-100), car ces coffrets empêchent la propagation des incendies. A cet égard, la photo donne à méditer non ?

Pour ceux qui persistent à dire que Linky n'a rien changé à l'accidentologie des compteurs, "Il y avait autant d'incendies et de pannes avant", qu'ils nous proposent donc une liste des compteurs non-Linky qui auraient déclenché des incendies, qui se seraient enflammés !

La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, ne manquerait pas une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu !  ... Imaginez :
- Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !  
- A la Une  : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !
- Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky  !  Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

Lire l'article du journal  le-pays-briard_h30.png

14/11/2019 : Un début d’incendie à Saint-Martin-Boulogne

Bilan Incendies de compteur, c'est ici

Fermer

 

Soutenir Stéphane Lhomme

C'est bien volontiers que je relaie cet appel de Stéphane Lhomme. Je fais un virement automatique mensuel.

J'ai mis un gilet jaune en évidence dans ma voiture. Je passe plusieurs heures par jour à mettre ce site à jour, à m'informer, à faire et distribuer des tracts et des affiches (ce matin du 27/11/2018, je suis allé en poser et distribuer à Fâches-Thumesnil contre le GAZPAR.)
Je viens de m'acheter un vidéo-projecteur et un écran pour assurer mes conférences... Mais ce n'est rien à côté de l'engagement d'un lanceur d'alerte qui sacrifie tout à la cause qu'il défend.

Or St Macaire est l'épicentre du mouvement des gilets fluo. C'est Stéphane Lhomme qui a initié le refus des trois compteurs communicants sans sa commune, Mouvement relativement petit et diffus, cette contestation du monde numérique imposé s'apprente à la faible Résistance Française contre le nazisme, dont on sait l'influence qu'elle exerça sur l'issue du 2ème conflit mondial.
Tous ceux qui ont vécu un engagement total savent que leur vie en a été profondément affectée. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles si peu d'entre nous ont le courage de se bouger
Paypal : stephane.lhomme chez wanadoo.fr

Stéphane Lhomme via listes.ouvaton.coop lun. 26 nov

Appel urgent

Chers amies et amis,
 

Je me permets aujourd'hui de lancer auprès de vous un appel à l'aide pour pouvoir continuer à prendre part à des combats importants comme le refus des compteurs Linky.

Il s'agit d'un appel en urgence pour me laisser le temps de chercher des solutions pérennes pour ma vie et celle de mes deux enfants de 12 et 9 ans, et accessoirement pour me permettre de continuer mes actions.

Concrètement, ma compagne vient de me quitter. Il ne s'agit pas d'une accusation contre elle car mes torts sont grands… à commencer par mon engagement total depuis 3 ans contre le Linky, avec près de 100 conférences animées bénévolement un peu partout en France.

Ma compagne est donc partie… et avec son salaire (ce qui est bien naturel) or, il faut bien l'admettre, c'est elle qui faisait "bouillir la marmite" : mon salaire est le modeste smic (1188 euros par mois) que me verse l'Observatoire du nucléaire.

Je vais donc me retrouver seul dans un logement où nous venions de nous installer et dans lequel nos deux enfants se trouvent bien. Je dois me battre aujourd'hui pour pouvoir garder ce logement et ne pas bouleverser encore plus leurs vies : même s'ils iront bien sûr aussi chez leur mère quand elle sera installée, je veux qu'ils puissent garder leurs chambres et leurs habitudes. Accessoirement, cela me permettrait aussi de pouvoir correctement continuer mes combats.

Je n'ai jamais demandé d'argent pour moi : lorsque j'ai écrit des livres (comme "L'insécurité nucléaire"), j'ai reversé les droits d'auteurs à mes associations ; je n'ai jamais demandé un centime (hormis bien sur le remboursement des frais de déplacement) pour animer des conférences aux quatre coins du pays. J'ai aussi lancé des souscriptions et récolté de l'argent pour des associations ou des personnes confrontées par exemple à des soucis judiciaires. Accessoirement, je suis conseiller municipal bénévole (ie : sans indemnité) de ma commune.

Mais aujourd'hui, en toute humilité, je me permets de me tourner vers vous et de demander à celles et ceux qui le pourront, et qui le voudront bien, de m'aider en urgence par le versement d'une petite somme, afin d'échapper à un déménagement en catastrophe et me laisser le temps de chercher des solutions pérennes.

Il va de soi que chacune et chacun a aussi ses problèmes, et que nul n'est tenu de répondre à mon appel. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez envoyer un chèque à mon nom à Stéphane Lhomme, 25 rue d'Aulède, 33490 Saint-Macaire ou bien faire un virement bancaire avec le RIB ci-joint.

Je suis incontestablement fautif de m'être engagé si pleinement en sacrifiant, sans m'en rendre compte, ce qui était le plus important. Je vous en remercie par avance tout en vous présentant humblement mes excuses pour cette démarche.


Stéphane Lhomme

Date de création : 27/11/2018 10:44
Dernière modification : 20/12/2018 16:20
Catégorie : Stéphane Lhomme -
Page lue 375 fois