Vous êtes ici :   Accueil » Ploufragan, leur compteur Linky a pris feu 
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Ploufragan, leur compteur Linky a pris feu 

https://actu.fr/bretagne/ploufragan_22215/pres-saint-brieuc-leur-compteur-linky-pris-feu_19409341.html

  Le Penthièvre

actu.jpglinky-Ploufragan.jpg

Le coffret électrique situé en limite de propriété a été détruit par les flammes quelques semaines après la pose du boîtier Linky. Depuis, ce couple refuse toute nouvelle intervention. (©Le Penthièvre)

Près de Saint-Brieuc, leur compteur Linky a pris feu 

Leur coffret électrique est parti en fumée après la pose d'un compteur Linky. Un couple d'habitants de Ploufragan, près de Saint-Brieuc, ont eu la frayeur de leur vie.

Un couple qui réside dans un hameau de Ploufragan, près de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) a vu son coffret électrique prendre feu suite à l’installation d’un boîtier Linky. Le problème pourrait venir, selon eux, de la pose du nouveau compteur.

La pose d’un matériel récent sur du matériel ancien

« On n’était ni pour ni contre, on a laissé faire parce qu’on n’avait pas d’a priori », précise Annie. « Il faut qu’on me prouve le pourquoi du comment le coffret a pris feu alors que ça fait 35 ans qu’il est en place », ajoute Philippe, agacé.

Je ne pense pas que le boîtier Linky soit en cause mais plutôt la pose d’un matériel récent sur du matériel ancien…

En juin dernier, le couple a reçu un courrier d’Enedis les informant du passage d’un technicien pour changer leur compteur. Loin des polémiques anti-Linky, Annie et Philippe ont laissé faire. « Le lendemain, c’est peut-être un hasard, notre boîtier TNT ne fonctionnait plus, on a dû le changer. »

Deux mois plus tard, le 1er septembre à 3h du matin, ils sont réveillés par les aboiements de leur chien. Le temps de réaliser qu’il n’y avait plus d’électricité dans la maison, les secours étaient déjà sur place.

C’est un voisin, ancien pompier professionnel, qui les a alertés. Il a entendu des claquements et vu de grands arcs électriques sortir du coffret en feu.

Par chance, l’installation se trouve à 30 mètres de l’habitation, en bord de route. « L’intensité de l’incendie nous fait penser que s’il avait eu lieu à l’intérieur de la maison, celle-ci brûlait entièrement. » Le feu ne s’est pas propagé aux haies de résineux, là aussi une chance.

L’agent d’astreinte d’Enedis est intervenu rapidement, emportant tout ce que contenait le coffret électrique. Et dans la matinée, un compteur ancien modèle a été réinstallé.

« On n’en fait pas notre combat »

Philippe s’est fait son opinion : pour lui, le manque de formation des poseurs est en cause. Par principe, il refuse désormais qu’un nouveau boîtier Linky lui soit imposé.

On n’est pas contre les technologies nouvelles mais il ne faudrait pas qu’on en subisse les conséquences négatives.

Contactés depuis par le collectif anti-Linky qui s’est constitué à Ploufragan, Philippe et Annie témoigneront de leur mésaventure ce jeudi à l’occasion d’une réunion publique. « On n’en fait pas notre combat mais je n’aime pas qu’on me prenne pour un imbécile ! »

Du côté d’Enedis, le directeur territorial Côtes-d’Armor et Finistère, Éric Laurent, affirmait récemment dans les colonnes du Télégramme que « les nouveaux compteurs communicants ne peuvent ni exploser ni prendre feu. À ce jour, nous n’avons constaté aucun départ d’incendie lié à un défaut intrinsèque du compteur. » Il souligne par ailleurs que « 50 000 incendies d’origine électrique sont recensés chaque année. […] Ce chiffre n’a pas connu d’augmentation, alors même que plus de 14 millions de compteurs Linky ont été posés. »


Date de création : 16/11/2018 10:56
Catégorie : - Incidents compteur
Page lue 6740 fois