QueChoisir se fâche ?

QueChoisir n'a pas le choix : trahir
Que Choisir Douai
Que Choisir Annonce le verdict du Conseil d'Etat

Que Choisir perd son procès contre Stéphane Lhomme 



QueChoisir joue la vierge effarouchée

L'association UFC Douai est équipée d'un Linky, et toutes le sont ou le seront.

QueChoisir qui est pour Linky, pour les compteurs communicants, pour l'internet des objets, semble surprise par les réponses à son questionnaire...

https://www.quechoisir.org/enquete-compteurs-linky-la-scandaleuse-impunite-d-enedis-n46512/

La scandaleuse impunité d’Enedis

Publié le : 26/09/2017 

Passage en force, défauts de câblage, refus de prise en charge des problèmes consécutifs à la pose de compteurs Linky : Enedis accumule les erreurs sans avoir à rendre de comptes.

Extrait :

Mi-mai, le questionnaire joint à notre newsletter électronique et destiné aux seuls ménages équipés d’un compteur Linky nous est revenu complété en moins de 48 heures à plus de 2 000 exemplaires. Avec un taux de mécontentement élevé et argumenté.

Alors, même si Enedis continue à affirmer avec obstination que « des cas problématiques, on en a peu », la réalité du terrain devient bien plus alarmante que ne le dit le gestionnaire de réseau. Il n’y a ni fantasmes ni peurs irraisonnées dans les réponses des usagers équipés, seulement des ennuis bien réels. Si 74 % d’entre eux n’ont noté aucun problème consécutif à la pose du compteur Linky, 26 % des ménages, soit 1 sur 4, subissent de vrais dysfonctionnements, ce qui est énorme. Par ailleurs, 69 % des participants estiment que leur compteur Linky est inutile. Un taux d’insatisfaction jugé anormalement élevé par les experts en statistiques de l’UFC-Que Choisir.


Trahison des usagers par la direction de l'UFC-QueChoisir

Il a été montré que la direction de l'organisation UFC-QueChoisir, qui ne conteste que le mode de financement du programme Linky, est en réalité en affaire avec l'industriel Enedis et trahit les usagers en leur faisant croire qu'ils ne peuvent refuser le compteur Linky.

Qui plus est, comme expliqué ci-dessus, la direction de l'organisation UFC-QueChoisir demande objectivement la mise en service des ERL… tout en prétendant que le Linky ne pose aucun problème d'ondes électromagnétiques : quel cynisme !

Dans un premier temps pourtant, dans un article publié le 2 décembre 2015 (3), explicitement titré « Linky : l’intérêt des consommateurs à la trappe », l’UFC ne mâchait pas ses mots à l’encontre du programme d’Enedis (ex-ErDF) :


« Linky va alourdir la facture d’électricité des ménages. D’abord parce que même s’il n’apparaît pas en tant que tel et qu’ERDF assure pouvoir le financer par des gains de productivité, son coût pourrait finalement y être intégré via le tarif d’acheminement de l’électricité. Surtout parce que d’après une étude menée par l’UFC-Que Choisir sur un panel de consommateurs, 37 % des ménages consomment au-delà de leur puissance d’abonnement. Les compteurs actuels supportent ces dépassements ponctuels sans disjoncter, Linky pas toujours. De nombreux usagers pourraient avoir à souscrire à une puissance plus élevée, donc à un abonnement plus cher ! »
http://refus.linky.gazpar.free.fr/UFC-3plaintes-contre-SL.htm


Date de création : 06/11/2018 15:55
Dernière modification : 20/02/2020 20:16
Catégorie : - UFC QueChoisir
Page lue 11533 fois