Vous êtes ici :   Accueil » Le tribunal autorise Enedis à changer son compteur en Linky malgré son refus
 
 
 
 
 

Le tribunal autorise Enedis à changer son compteur en Linky malgré son refus

https://ntmy.fr/la-loi-autorise-enedis-a-changer-son-compteur-en-linky-malgre-son-refus/

La loi autorise Enedis à changer son compteur en Linky malgré son refus

 par 

Philippe, citoyen français, est un ancien professeur d’histoire de l’art et d’arts plastiques, résidant dans le Clunisois depuis 1996. Sa vie tourne au cauchemar depuis qu’Enedis l’a menacé puis coupé son électricité malgré son refus et ses problèmes respiratoires. Les fournisseurs se cacheraient-ils derrière la loi pour forcer l’adoption du compteur Linky ?

Enedis : menace et coupure malgré le refus du compteur Linky

Trois agents Enedis sont venus chez lui en mars 2023, Philippe raconte : « Ils sont revenus avec un compteur Linky. J’ai dit que je ne voulais pas. Mais apparemment, ils n’étaient pas au courant. Après ça, j’ai envoyé des courriers pour qu’on me change mon compteur et ça a duré des mois. En mai, j’ai eu un coup de téléphone d’un représentant d’Enedis qui m’a demandé pourquoi je ne voulais pas le compteur Linky. J’ai répondu que j’avais mes raisons ».

Nos confrères ont rapporté que qu’un des représentants l’avait menacé selon ses dires : « On m’a dit : ‘‘si vous ne voulez pas le compteur Linky, vous aurez une coupure de courant.’’ J’ai répondu : ‘‘mais c’est illégal !”. “Oui, mais c’est ça ou rien” m’a-t-on dit. » Une autre équipe de trois agents est arrivée chez lui le 27 mai dernier et lui coupe le courant.

Par la suite, il vit un calvaire : « Je vis sans électricité, je me promène avec une frontale la nuit ou dans les pièces sombres. Cette nuit, je suis tombé parce que je ne voyais rien dans les escaliers. Je mange froid, je vais chez des amis pour recharger mon portable. Et mes batteries pour ma lampe frontale. Tous mes aliments froids sont chez mes amis. »

Philippe a des difficultés respiratoires, mais maintient son refus !

Sans possibilité d’utiliser son respirateur artificiel, Philippe raconte son principal souci : « Mon médecin et mon pneumologue m’ont prescrit une affection de longue durée, une phase grave de ma maladie. J’ai des difficultés respiratoires sévères, et ça depuis le 14 avril 2004. »

Il ne se laisse pas faire : « J’ai téléphoné à la gendarmerie pour porter plainte. Ils ont vérifié et téléphoné à EDF. Un gendarme a contacté une conseillère EDF qui lui a dit “on n’est pas au courant qu’on lui a coupé l’électricité.’’  » en omettant le fait qu’il a refusé le compteur Linky.

Compteur Linky, un abus « légal » ?

L’ancien professeur ajoute : « Pour moi, c’est une infraction par abus de faiblesse. Il faut qu’on me remette le courant. Je suis dans un État de droit, cette coupure est illégale. EDF peut couper l’électricité à des mauvais payeurs, ou sur décision de justice. Mais moi, je n’ai rien fait ». Membre de l’ACCU 71, il dépose plainte pour abus de faiblesse, avec le soutien de l’association.

Quand France Info Bourgogne Franche-Comté a contacté Enedis, il affirme également être en droit. Le Tribunal judiciaire de Mâcon, aurait autorisé cette intervention dans sa décision du 8 juin 2023. Selon l’article L341.1-4 et R341.8 et suivants du Code de l’énergie.


Date de création : 10/09/2023 19:39
Catégorie : Refuser : oui, ça se fait tous les jours depuis 2016 -
Page lue 769 fois