Vous êtes ici :   Accueil » La rélève des index et autres nouvelles
 
 
 
 
 

La rélève des index et autres nouvelles

Stéphane Lhomme 9 mars 2022

Bonjour à toutes et tous,

De nombreux journaux ont publié (ou plutôt on bêtement recopié) ces jours-ci des âneries prétendant que les sans-Linky allaient devoir payer la relève visuelle, d'un montant de 4,16 euros par mois ou 8,32 euros tous les deux mois, ce qui donne 50 euros par an : on est au moins rassuré sur le fait que, s'ils sont nuls en journalisme, ces médias savent au moins faire des additions simples !

On note carrément des titres stupides comme "Refuser le Linky va vous coûter cher", probablement rédigé par un de ces lâches qui s'est laissé mettre le Linky et qui mesquinement espère que les résistants seront punis.

Pour mémoire, c'est souvent avoir le Linky qui coûte très cher (augmentation des factures, abonnement plus cher pour ne pas disjoncter, etc.), sans parler des autres risques (incendies, ondes, etc.). Mais surtout, une telle facturation de la relève visuelle, annoncée par la nuisible Commission de régulation de l'énergie (CRE) - qui semble autorisée à faire la loi à la place de l'Assemblée nationale - ne concernerait que les gens qui : - n'ont pas le Linky et - ne font pas d'auto-relève

Si vous faites vous même une auto-relève sur votre bon vieux compteur ordinaire, une facturation spécifique ne serait éventuellement possible qu'à partir de 2025 : non seulement nous avons le temps de voir, mais de toute façon nous contesterons une telle facturation.

Attention, deux problèmes concernant l'auto-relève :

- Théoriquement, on doit communiquer son index à Enedis, qui le transmets alors au fournisseur (c'est la "simplicité" de la distribution de l'électricité en France !). Donc nous vous conseillons de transmettre votre index à Enedis.

Si vous avez l'habitude de le faire auprès de votre fournisseur, rien ne vous empêche de continuer, en plus de l'envoyer à Enedis. Par ailleurs, il apparaît que certaines personnes auraient du mal à transmettre leur index à Enedis par Internet ou par téléphone : l'espace client ne serait pas du tout au point (à moins que ce ne soit délibéré pour nous compliquer la vie).

Dans ce cas, envoyez votre index à votre fournisseur. Éventuellement, envoyez le aussi par écrit en recommandé à Enedis (deux fois par an, cela suffit largement !).

   L'idéal, c'est bien sûr d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois, on pourra pas dire que je suis un usager muet. D'autre part, je suis et contrôle effectivement ma consommation, sans qu'un robot-capteur le fasse à  ma place. Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

 Pourquoi vous ne faites pas de photos de vos index, seul moyen de prouver que vous ne devez pas payer pour une erreur d'Enedis ou de votre fournissseur ? ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit : https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est probable que la résistance disparaître avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Tout ceci est nouveau, on ne sait pas ce qui va fonctionner ou pas...

- Certains ne souhaitent pas envoyer leur index à Enedis pour préserver l'emploi des releveurs, quitte d'ailleurs à payer la relève. C'est une préoccupation très honorable. Cependant, il apparaît que la grande majorité des releveurs a déjà été licenciée, et que les autres vont suivre dans tous les cas : la direction d'Enedis tient absolument à s'en débarrasser pour accroitre la rentabilité de l'entreprise... et préparer ainsi sa possible privatisation (prévue par la macronie). D'ores et déjà, beaucoup d'entre nous (les sans-Linky) avons reçu une lettre d'Enedis demandant de faire une autorelève.

C'est par exemple mon cas et, effectivement, les releveurs ont disparu... Dans tous les cas, je vous confirme que nous avons tout intérêt à continuer à résister, et donc à garder nos compteurs ordinaires, pour échapper à toutes les tares du Linky et ne pas avoir un indic installé à domicile...

Courage ! Stéphane

NB : informations judiciaires :

- Mon procès pour prétendu "vol de Linky" est toujours bel et bien prévu le 23 mars à 14h à Bordeaux, comme annoncé dans les précédents envois.
- Je viens d'apprendre que la Cour de cassation a cassé mes victoires contre UFC-QC et la journaliste de QueChoisir. Elle reproche à la Cour d'appel de ne pas avoir assez justifié le rejet des arguments d'UFC... Il y aura donc un nouveau procès dans quelques mois ! A suivre... Stéphane Lhomme Directeur de l'Observatoire du nucléaire Animateur de http://refus.linky.gazpar.free.fr


Date de création : 09/03/2022 16:34
Catégorie : Stéphane Lhomme -
Page lue 3999 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !