Vous êtes ici :   Accueil » St Laurent du Var, Harcèlement, EHS
 
 
 
 
 

St Laurent du Var, Harcèlement, EHS

Nice-Matin.jpg

Joseph Segura le précise bien, il n'est pas contre la mise en place des compteurs Linky (obligatoire en 2020). Mais le maire de Saint-Laurent-du-Var ne veut pas qu'on "change de force les compteurs électriques des Laurentins".

Il vient de prendre un arrêté municipal dans ce sens en s'appuyant sur les troubles à l'ordre public que cela peut parfois engendrer, selon lui.

"J'ai reçu des témoignages, où l'on en vient aux mains. Je ne veux pas qu'on pose un compteur sans l'accord des usagers", a-t-il répété lors d'une conférence de presse mardi après-midi à l'hôtel de ville, en présence de trois habitantes.

Conférence de presse du Maire de St Laurent du Var en présence de 3 habitantes concernées : l'une qui a, depuis l'installation, des maux de tête et des insomnies ainsi que ses enfants, une autre qui parle de harcèlements (on en sait quelque chose), la troisième qui parle d'une pose forcée chez son père de 92 ans, qui depuis fait des chutes et a des problèmes de peau.

Contacté Enedis réfute tout emploi de la force. "C'est contraire à notre ADN de service public."

L'ex-EDF devrait une nouvelle fois faire valoir ses arguments.


Date de création : 09/12/2018 09:56
Catégorie : Témoignages - Pose forcée
Page lue 7667 fois